Modifié le 31 octobre 2017 à 16:50

Une fuite de données va toucher une firme basée aux Caraïbes

Appleby est basé aux Bermudes et a des bureaux dans plusieurs paradis fiscaux.
Appleby est basé aux Bermudes et a des bureaux dans plusieurs paradis fiscaux. [DON EMMERT - AFP]
Un an après les Panama Papers, le Consortium international de journalistes d'investigation s'apprête à publier de nouvelles révélations. Selon Le Temps, les données volées proviendraient de la firme Appleby, basée aux Caraïbes.

Le Consortium international de journalistes d'investigation (ICIJ), qui réunit des médias du monde entier, va bientôt publier une série d'enquêtes basée sur des données volées au cabinet Appleby selon Le Temps qui a repris une nouvelle de la BBC. Il y a moins d'un an, l'ICIJ avait publié les révélations des Panama Papers grâce aux données dérobées au cabinet panaméen Mossack Fonseca.

Les Panama Papers avaient dévoilé les noms de nombreux détenteurs de sociétés offshore. Ces sociétés ne sont pas illégales mais peuvent servir à l'évasion fiscale ou au blanchiment d'argent.

Les données sur lesquelles ont travaillé les journalistes proviendraient cette fois-ci du cabinet d'avocats Appleby, basé aux Caraïbes. Ce dernier a reconnu sur son site internet avoir rencontré un "incident relatif à la sécurité des données". Appleby travaille sur des montages sophistiqués permettant de minimiser des impôts ou camoufler les bénéficiaires de certains actifs.

jc

Publié le 31 octobre 2017 à 15:57 - Modifié le 31 octobre 2017 à 16:50