Modifié le 27 février 2015 à 18:11

Une faillite immobilière gigantesque menace l'Espagne

La folie de la construction a plongé l'Espagne dans la tourmente.
La folie de la construction a plongé l'Espagne dans la tourmente. [Pedro Amestre - ]
Le promoteur immobilier espagnol Martinsa-Fadesa, l'un des leaders du pays, étudie une éventuelle liquidation judiciaire, qui serait l'une des plus importantes en Europe de ces dernières années.

Martinsa-Fadesa a annoncé vendredi la convocation d'un conseil d'administration extraordinaire lundi. Ce groupe est le symbole des excès qui ont conduit à l'explosion de la bulle immobilière en 2008.

La société, qui était en cessation de paiement à l'été 2008, avait annoncé en mars 2011 avoir trouvé un accord pour refinancer sa dette. Selon la presse espagnole, l'entreprise n'est pas parvenue à redresser la barre et le juge va décider de la liquider, les principaux créanciers refusant d'aller plus loin.

Un passif de 6,5 milliards d'euros

Le tribunal de commerce n'a pris aucune décision pour l'instant, faute d'avoir reçu toutes les réponses des créanciers avec lesquels le groupe tente de renégocier sa dette, a déclaré une source judiciaire. Le passif atteindrait environ 6,5 milliards d'euros.

L'éclatement de la bulle immobilière a plongé l'Espagne dans une profonde récession, dont elle est sortie en 2014, avec une explosion du taux de chômage qui reste à des niveaux records, à 23,7%.

afp/fme

Publié le 27 février 2015 à 17:38 - Modifié le 27 février 2015 à 18:11