Modifié

Une offre ferme de rachat du Temps envoyée à Ringier et Tamedia

La rédaction du quotidien "Le Temps" à Genève. [Gaëtan Bally - Keystone]
Une offre ferme de rachat du Temps envoyée à Ringier et Tamedia / Forum / 1 min. / le 31 mars 2014
Une offre ferme de rachat du journal Le Temps a été envoyée lundi à Ringier et Tamedia, a appris la RTS. Elle réunit divers investisseurs autour des "Amis" du quotidien.

Divers investisseurs et mécènes réunis autour du "Cercle des Amis du Temps" ont fait parvenir lundi aux deux actionnaires principaux du quotidien, Ringier et Tamedia, une offre de rachat. L'information a été confirmée en début de soirée par un communiqué publié sur le site du cercle.

Le fondateur de l'Union Bancaire Privée (UBP) Edgar de Picciotto - dont le nom avait déjà été évoqué dans les médias - fait bien partie de ces investisseurs selon les informations de la RTS, aux côtés notamment d'entrepreneurs du net et d'industriels.

Le délai avait été fixé à fin mars pour les repreneurs potentiels du quotidien romand. Et même si le porte-parole de Tamedia parle toujours d'offres au pluriel, la seule proposition vraiment sérieuse est celle qui a été envoyée ce lundi.

Développement digital envisagé

Outre le montant de l'offre de rachat que l'on ignore pour l'heure, les investisseurs envisagent d'autres investissements pour développer le journal et notamment sa partie digitale.

Francesca Argiroffo/oang

Publié Modifié

Offre basée sur "la juste valeur"

Selon le communiqué du Cercle des Amis du Temps, cette offre "se fonde sur l’analyse approfondie et professionnelle des documents, notamment financiers, qui leur ont été remis par les vendeurs."

Elle reflète "la juste valeur de cette entreprise et prend en compte des importants investissements, nécessaires à assurer le développement et la pérennité du Temps, ainsi que sa capacité d’innover."

Les partenaires de l'offre précisent pour le reste "se tenir à l’engagement de confidentialité auquel ils se sont engagés."

8 millions pour le rachat

Quelques jours après avoir annoncé l'offre de rachat, le "Cercle des Amis du Temps" a annoncé proposer 8 millions de francs pour racheter le journal.

Les investisseurs estiment que la valeur du Temps oscille entre 4 et 5 millions, mais elle n'est pas purement financière. Ils souhaitent donc prouver leur attachement à ce projet. Ils ajoutent dans la corbeille 5 millions de francs d'investissement sur trois ans pour développer la partie numérique du quotidien. Enfin, il y aura un complément de 10 millions si les projections financières élaborées par Tamedia et Ringier jusqu'en 2017 se réalisent.