Modifié

Avec un bénéfice de 3,17 milliards, UBS renoue avec les chiffres noirs

UBS annonce un bénéfice de trois milliards de francs [RTS]
UBS annonce un bénéfice de plus de trois milliards / 12h45 / 1 min. / le 4 février 2014
Le numéro un bancaire helvétique a annoncé mardi avoir dégagé un bénéfice net de 3,17 milliards de francs en 2013, contre une perte nette de 2,48 milliards en 2012.

Comme attendu, UBS a réalisé une solide performance l'an passé, malgré un environnement de marché difficile. Renouant avec les chiffres noirs, le numéro un bancaire helvétique a dégagé un bénéfice net de 3,17 milliards de francs, contre une perte nette de 2,48 milliards en 2012.

Le bénéfice avant impôts s'est établi à 3,27 milliards de francs, contre un montant négatif à hauteur de 1,79 milliard un an auparavant, a annoncé mardi UBS. Ajusté des éléments exceptionnels, il a bondi de 44% à 4,1 milliards.

La performance s'est inscrite dans le haut de la fourchette des prévisions des analystes, lesquels tablaient sur un bénéfice net entre 2,55 et plus de trois milliards.

ats/vkiss

Publié Modifié

UBS en hausse, SMI légèrement dans le rouge

La forte hausse d'UBS - dans le sillage de ses bons résultats et des données américaines un peu meilleures que prévu - a soutenu les cours, mais cela n'a pas empêché le SMI de terminer légèrement dans le rouge en raison de la baisse de Nestlé.

Bonus en hausse

A la faveur de la solide performance réalisée l'an passé, UBS a fortement augmenté les bonus par rapport à 2012. L'enveloppe destinée aux rémunérations variables est ainsi passée en l'espace d'un an de 2,5 à 3,2 milliards de francs.

Le bond de 28% s'explique par le fait que ces primes avaient été réduites après le scandale de la manipulation du taux Libor.

Sergio Ermotti satisfait

Evoquant les résultats, le directeur général du premier gestionnaire mondial de fortune Sergio Ermotti s'est dit satisfait. Le Tessinois a ajouté que 2013 a constitué une des plus importantes années pour UBS, la banque se trouvant dans une phase de transformation.

Les objectifs fixés ont été atteints et "nous avons achevé l'exercice en dépassant la majorité des valeurs cibles", a précisé Sergio Ermotti. "Nous sommes parvenus à réduire les risques, à délivrer une performance durable et progresser aussi en matière de fonds propres."