Publié

La PME vaudoise Green Motion rachetée par un géant de l'énergie

La voiture électrique et les bornes de recharge, un marché en plein essor. La success story de Green Motion. [RTS]
La voiture électrique et les bornes de recharge, un marché en plein essor. La success story de Green Motion. / 19h30 / 2 min. / le 24 mars 2021
L'entreprise vaudoise Green Motion a construit ces dernières années le réseau de bornes de recharge pour voitures électriques le plus important de Suisse. La PME a séduit la multinationale américaine Eaton, présente dans le monde entier.

La voiture électrique est un marché en plein essor, tout comme le secteur des bornes de recharge.

>> Lire aussi: Les bornes de recharge ultra-rapides fleurissent le long des autoroutes suisses

L'entreprise vaudoise Green Motion, numéro un en Suisse dans le domaine, en a déjà installé près de 10'000 dans tout le pays. En vendant sa société au géant Eaton à un prix qui n’a pas été révélé, le patron de la PME vise plus haut.

"Malgré le Covid, l'année 2020 a été excellente avec une très forte croissance. C'est un marché qui se consolide extrêmement rapidement. Et la meilleure solution pour passer du statut de leader local à celui de player global, c'est cette alliance avec Eaton", explique dans le 19h30 François Randin, directeur de Green Motion.

>> Revoir le Grand débat de Forum sur l'électromobilité:

Le Grand débat – Electromobilité : et si on copiait la Norvège ? [RTS]
Le Grand débat – Electromobilité : et si on copiait la Norvège ? / Forum (vidéo) / 19 min. / le 11 janvier 2021

La multinationale Eaton est un mastodonte de l'énergie. Son chiffre d'affaires s'élève à 17 milliards de dollars et l'entreprise emploie 92'000 personnes dans 175 pays.

Mainmise sur le secteur

En rachetant la technologie de Green Motion, Eaton va maîtriser tout le circuit, de la production d’électricité à la recharge des véhicules, en passant par le domaine capital du stockage de l’énergie.

"La demande en chargeurs suit de manière proportionnelle la forte croissance des véhicules électriques, car certains pays sont en retard sur le développement des infrastructures de recharge", précise Fabrice Roudet, directeur de la division stockage d’énergie Eaton.

Green Motion et Eaton se sont connus à la grande foire de l’électronique de Las Vegas où la PME vaudoise y avait implanté un stand il y a deux ans.

La multinationale américaine s’est engagée à garder tout son personnel. Le patron restera lui aussi en place et Green Motion, de son côté, prévoit des créations d’emplois dans le canton de Vaud et à Zurich.

Nicolas Rossé/iar

Publié