Modifié

Migros lance un nouvel indicateur de durabilité sur ses emballages

Migros lance un indice de durabilité pour ses produits: débat entre Tristan Cerf et Barbara Pfenniger [RTS]
Migros lance un indice de durabilité pour ses produits: débat entre Tristan Cerf et Barbara Pfenniger / Forum (vidéo) / 9 min. / le 22 mars 2021
Migros a lancé cette semaine un nouvel indicateur de durabilité des produits, qui sera présent à terme sur tous les emballages de la marque orange. L'échelle de une à cinq étoiles sera basée sur deux critères: le bien-être animal et la compatibilité climatique.

Ce système constitue une évolution du système M-Check, qui signalait déjà la durabilité de certains produits Migros. Les nouveaux indicateurs ne donnent pas d'indication sur la composition d'un produit ou son impact sur la santé, mais uniquement sur l’impact environnemental. Le géant orange dit vouloir jouer la carte de la transparence.

Ces nouvelles informations concernent donc le bilan CO2 et le bien-être animal (voir encadré). "Ces deux critères sont les plus importants pour le public", estime Tristan Cerf, porte-parole de Migros, lundi soir dans Forum.

Mais ils peuvent parfois être contradictoires, explique-t-il. "On peut avoir par exemple une situation où l'animal est bien traité, mais qui consomme plus de ressources, comme dans l'agriculture bio. Ces indicateurs sont donc complémentaires et intéressants à mettre ensemble."

Démarche isolée

De son côté, la Fédération romande des consommateurs (FRC) se montre nuancée. "La FRC salue toute démarche en faveur de davantage de transparence, mais il y a aussi des choses que l'on critique", déclare dans Forum sa responsable du secteur "alimentation" Barbara Pfenniger.

Elle pointe notamment le fait qu'il s'agisse d'une démarche isolée de Migros. "En 2016, l'Office fédéral de l'environnement avait essayé de mettre sur pied un étiquetage commun, et les distributeurs s'y étaient opposés. Il y a une espèce de double langage", déplore-t-elle, alors que "idéalement, il y aurait cette étiquette sur tous les produits".

Par ailleurs, pour Barbara Pfenniger, si ce label environnemental basé sur le bilan carbone permet aux clients d'affiner leurs choix de consommation, il comprend aussi des lacunes. "On aimerait avoir une meilleure indication de la provenance des ingrédients, on sait que c'est le premier critère de choix qui ressort dans tous les sondages", précise-t-elle.

50% des produits à une seule étoile

Pour le porte-parole de Migros, cette démarche ne constitue pas du "greenwashing" ni un artifice de communication, mais bien un véritable exercice de transparence. "C'est un système exigeant. Finalement, nous n'avons que 5% de nos produits qui ont les cinq étoiles. Et la moitié de nos produits n'en ont qu'une seule", précise Tristan Cerf.

Ces nouveaux étiquetages seront progressivement généralisés dans les semaines à venir, au fur et à mesure du renouvellement des produits en rayon.

jop

Publié Modifié

Indices calculés en partenariat avec des experts

Pour l'indice de "Compatibilité climatique", le bilan carbone des produits est calculé par une société spécialisée dans les écobilans, Treeze, et une société de conseil. Le calcul prend en compte l’écobilan global du produit, de la culture à l’emballage.

Pour le bien-être animal, l'indice est calculé par la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL). Il doit évaluer une dizaine de critères, notamment les sorties en plein air, la qualité des enclos, de l'alimentation et de l'air, le respect des prescriptions en matière de médicaments et l'intégrité physique des animaux, ou encore le transport et la traçabilité.