Modifié le 10 décembre 2018 à 13:35

La Russie est désormais le deuxième pays producteur d'armes au monde

Le président russe Vladimir Poutine teste un fusil de tireur d'élite dans un parc d'attractions dédié à l'équipement militaire des troupes russes.
La Russie devient le deuxième producteur d’armes derrière les Etats-Unis La Matinale / 1 min. / le 10 décembre 2018
La Russie s'est hissée au deuxième rang des pays producteurs d'armes en 2017 derrière les États-Unis, une place jusque-là occupée par la Grande-Bretagne, selon un rapport de l'Institut de recherche sur la paix internationale de Stockholm (Sipri) publié lundi.

"Les entreprises russes connaissent une croissance significative de leurs ventes d'armes depuis 2011", a déclaré le chercheur Siemon Wezeman, dans un communiqué.

L'industrie de l'armement russe représentait 9,5% des ventes des cent plus gros producteurs mondiaux en 2017 avec un chiffre d'affaires de 37,7 milliards de dollars (33 milliards d'euros), en hausse de 8,5% par rapport à 2016, selon le rapport.

En septembre, le pays a conduit les plus vastes manoeuvres militaires de son histoire en Extrême-Orient, dénoncées par l'OTAN comme la répétition d'un "conflit de grande ampleur".

Production mondiale en augmentation

La production mondiale d'équipements militaires a par ailleurs augmenté pour la troisième année consécutive en 2017, selon le rapport du Sipri. Les 100 plus gros fabricants, dont le suisse Ruag, ont vendu pour 398,2 milliards de dollars d'armes et de services, en hausse de 2,5%.

"Ce développement n'est pas inattendu pour nous", affirme Aude Fleurant, directrice du Sipri. De nombreux pays ont modernisé leurs systèmes d'armes. Le processus avait été planifié depuis longtemps et s'étale sur une longue période".

En outre, les tensions dans certains pays et régions ont accru la demande de systèmes plus modernes. En revanche, l'exigence américaine de voir les pays européens membres de l'OTAN augmenter leurs dépenses de défense n'est pas encore perceptible, estime Aude Fleurant.

agences/kkub

Publié le 10 décembre 2018 à 08:39 - Modifié le 10 décembre 2018 à 13:35

Le classement des plus gros producteurs

Dans le détail, les entreprises américaines représentent à elles seules 57% du marché, suivies des russes (9,5%) qui ont gagné une place. Les fabricants britanniques, qui occupaient le 2e rang depuis 2002, complètent ce podium avec 9%.

La France conserve sa quatrième place sur le marché (5,3%), selon les dernières données de Sipri.

Seule entreprise suisse à apparaître parmi les cent plus grands marchands d'armes du monde, Ruag pointe au 95e rang. Son chiffre d'affaires en 2017 a augmenté de 5% en l'espace d'un an à 1,95 milliard de francs.