Modifié le 15 octobre 2018

Le Zougois Peter Hegglin candidat à la succession de Doris Leuthard

Peter Hegglin est le premier candidat potentiel à la succession de la conseillère fédérale Doris Leuthard.
Le Zougois Peter Hegglin candidat à la succession de Doris Leuthard Le 12h30 / 1 min. / le 14 octobre 2018
Le conseiller aux Etats zougois Peter Hegglin a fait savoir dimanche dans plusieurs médias son intérêt pour le siège PDC au Conseil fédéral, laissé vacant par Doris Leuthard. Il est le premier à se lancer dans la course.

Dans la Zentralschweiz am Sonntag et l'Ostschweiz am Sonntag, Peter Hegglin explique avoir pris cette décision après "mûre réflexion".

Le politicien de centre-droit met en avant, dans une interview accordée à la NZZ am Sonntag, ses 30 ans d'expérience tant aux niveaux exécutif et législatif, que municipal, cantonal et fédéral. Le sénateur dit aussi disposer d'un bon réseau et se décrit comme un "bâtisseur de ponts". Il déclare pouvoir "contribuer à réduire la polarisation croissante en politique."

Une concurrente féminine souhaitée

Sur la question des candidatures féminines, au coeur de cette élection au Conseil fédéral, Peter Hegglin affirme qu'il aimerait bien que sa concurrente soit une femme. Toutefois, selon lui, on ne peut exiger du PDC qu'il présente un ticket purement féminin. "Après Doris Leuthard, il ne revient pas qu'au PDC de présenter des femmes. Il est plus favorable d'avoir plusieurs candidats, hommes et femmes", a estimé Peter Hegglin dans Forum.

Le Zougois de 57 ans est le premier candidat à se lancer dans la course à la succession de la conseillère fédérale Doris Leuthard. Le nom de la Haut-Valaisanne Viola Amherd a aussi été souvent citée, mais la candidature de la conseillère nationale est ébranlée par la révélation d'une affaire de loyers trop élevés qu'elle et sa soeur auraient perçus durant plusieurs années.

Intérêt pour les finances publiques

Peter Hegglin est surtout connu pour ses compétences en matière de finances publiques, ce qui pourrait le desservir car le conseiller fédéral en charge de ce dicastère, Ueli Maurer, devrait rester en poste. Dans Forum, le sénateur s'est toutefois défendu d'être monothématique, assurant aussi s'intéresser à des thématiques comme l'agriculture, les assurances sociales ou les caisses de pension.

Son expérience dans un exécutif cantonal et sa longue expérience politique en font aussi un solide candidat. Sous la Coupole, il est intervenu sur des sujets fiscaux et des thèmes en lien avec les matières premières. Pour rappel, de nombreux géants de la branche ont posé leurs papiers dans le canton de Zoug.

>> Le fait d'être un homme est-il un handicap?

Le conseiller aux Etats zougois Peter Hegglin se lance dans la course au Conseil fédéral.
Peter Schneider - Keystone
Forum - Publié le 14 octobre 2018

agences/boi

Publié le 14 octobre 2018 - Modifié le 15 octobre 2018

Ils ne seront pas candidats

Plusieurs élus du PDC ont déjà fait savoir qu'ils ne seront pas candidats. Il s'agit notamment du président du parti Gerhard Pfister, des conseillers nationaux Martin Candinas et Andrea Gmür, ainsi que du conseiller aux Etats Stefan Engler.

Les élections au Conseil fédéral auront lieu le 5 décembre pour désigner les successeurs de Doris Leuthard (PDC) et Johann Schneider-Ammann (PLR) qui ont donné leur démission pour la fin de l'année.