Modifié le 19 août 2018 à 10:46

Géraldine Savary veut refaire une grève des femmes le 14 juin 2019

La conseillère aux Etats socialiste vaudoise Géraldine Savary.
La conseillère aux Etats (PS-VS) Géraldine Savary, à Berne, le 17 août 2018. [Peter Schneider - Keystone]
Un mouvement, auquel participe Géraldine Savary (PS/VD), veut refaire une grève des femmes le 14 juin 2019. Il s'agit de commémorer celle organisée 28 ans plus tôt et de se battre contre les discriminations salariales.

"Sur les vingt dernières années, je trouve qu'on vit plutôt un retour en arrière", fait valoir Géraldine Savary dans une interview au Matin Dimanche. La conseillère aux Etats dénonce notamment "le silence étourdissant sur la condition des femmes dans les métiers précaires de la nouvelle économie".

Plusieurs causes expliquent à ses yeux ce recul. La "force montante de l'UDC" en fait partie. "Ça a amené une culture de rapports de force, un recul dans le respect, le souci des minorités et de l'équilibre des forces", argue Géraldine Savary.

"Ludique, festif, joyeux"

"Les femmes elles-mêmes se sont endormies", poursuit la Vaudoise, qui espère désormais que toutes les générations vont se mobiliser.

L'idée d'organiser une grève le 14 juin 2019 a été lancée lors des assises féministes romandes en juin. Géraldine Savary avait déjà pris part à celle organisée en 1991. Quelque 500'000 femmes y avaient participé. "C'était totalement ludique, festif, joyeux."

ta avec ats

Publié le 19 août 2018 à 10:41 - Modifié le 19 août 2018 à 10:46