Publié le 21 avril 2018 à 12:29

Un citoyen accuse les autorités de désinformation sur "Monnaie pleine"

L'entrée du Département fédéral des finances à Berne.
L'entrée du Département fédéral des finances à Berne. [Peter Klaunzer - Keystone]
Un citoyen argovien favorable à l'initiative "Monnaie pleine", soumise au vote le 10 juin prochain, a déposé un recours contre les autorités qu'il accuse de désinformation dans le cadre de la campagne.

Le recours est dirigé contre la Banque nationale suisse, la Conférence des directeurs cantonaux des finances et le Conseil fédéral. Il a été déposé dans le canton d'Argovie, le lieu de résidence de son auteur; il incombera donc au Conseil d'Etat argovien de trancher.

Le recourant est un professeur d'université, également entrepreneur et juge de district, qui travaille depuis longtemps sur le sujet de la monnaie pleine dans le cadre de ses recherches.

Communication des autorités jugée mensongère

Selon lui, la communication des autorités n'est pas objective mais mensongère dans son ensemble, indique le comité d'initiative, qui soutient le recours, dans un communiqué samedi.

>> Lire aussi: Partisans de l'initiative Monnaie pleine fâchés contre l'administration fédérale

Le juriste argovien craint que la communication des autorités ne complique intentionnellement le sujet du vote. En revanche les questions importantes que soulève l'initiative ne sont pas mentionnées, regrette-t-il.

Le grand argentier de la Confédération Ueli Maurer et ses services avaient anticipé ce recours. Mardi dernier, le conseiller fédéral a défendu la brochure explicative du Conseil fédéral, affirmant qu'elle était correcte.

ats/ptur

Publié le 21 avril 2018 à 12:29