Modifié

Les restaurateurs réagissent à la décision sur la cuisson des homards

Les homards devront être étourdis avant d'être mis à mort [RTS]
Les homards devront être étourdis avant d'être mis à mort / 19h30 / 3 min. / le 11 janvier 2018
Les Suisses doivent désormais assommer leur homard avant cuisson, a décidé mercredi le Conseil fédéral. Certains restaurateurs acceptent cette ordonnance avec philosophie, d'autres se montrent plus mécontents.

"Nous sommes les premiers surpris à savoir que nous faisions du mal à ces animaux", explique dans le 19h30 de la RTS Frédéric Gisiger, directeur général de la brasserie Lipp à Genève. "Ce n'était pas le but! Le but est de proposer un produit le plus frais possible", ajoute-t-il, prenant note de la prise de conscience générale concernant la souffrance des bêtes.

Le gouvernement s'est en effet penché sur une amélioration de la manière de traiter les animaux. Le texte précise aussi que les homards ne pourront plus être transportés sur de la glace ou dans de l'eau glacée, mais devront être détenus dans leur milieu naturel.

>> Lire aussi: Les Suisses doivent désormais assommer leur homard avant cuisson

Manor met fin aux ventes de homards vivants

Une aberration pour certains distributeurs, comme Ultra Marine Food. Pour cette société, il s'agit d'un pas vers la fin du homard frais et disponible en Suisse. "Je me vois mal équiper aujourd'hui tous les camions de viviers pour transporter 2 ou 3 kg de homards par jour", s'exclame Abel Otero, directeur commercial d'Ultra Marine Food.

La décision du Conseil fédéral fait également réagir la faîtière de l'industrie gastronomique. "Nous adoptons souvent des lois venues de l'étranger auxquelles nous ajoutons une touche finale plus restrictive", indique Casimir Platzer, président de Gastrosuisse. "Avec pour conséquence de renchérir le produit et de nous rendre moins concurrentiel par rapport à l'étranger."

L'ordonnance touche aussi la grande distribution. Contacté par la RTS, Manor annonce avoir mis fin aux ventes de homards vivants et ne devrait vraisemblablement plus en vendre.

Stephen Mossaz/tmun

Publié Modifié