Modifié

Le Conseil fédéral demande une moindre protection du loup

Chasse: le loup devrait être moins protégé en Suisse [RTS]
Chasse: le loup devrait être moins protégé en Suisse / 19h30 / 2 min. / le 23 août 2017
Le loup pourrait être moins protégé en Suisse. Le Conseil fédéral va demander sa déclassification de "strictement protégé" à "protégé" dans le cadre de la Convention de Berne.

Le gouvernement répond à une demande de la commission de l'environnement du Conseil des Etats. Celle-ci lui avait demandé d'exploiter au maximum la marge de manoeuvre de la Convention de Berne après que le National a donné suite à une initiative cantonale valaisanne demandant de pouvoir chasser le loup toute l'année.

Demande auprès du Conseil de l'Europe

Les services de Doris Leuthard vont remettre une demande au Conseil de l'Europe d'ici juillet 2018. Le comité permanent de la Convention de Berne avait rejeté une requête analogue de la Suisse en 2006. Parallèlement, les parlementaires pourront croiser le fer sur les nouvelles dispositions de la loi sur la chasse.

Le projet initial a été décrié par les "protecteurs" du loup, qui jugent qu'il va trop loin, mais il n'a pas satisfait non plus les partisans d'une politique plus sévère à l'égard d'Ysengrin. Les propositions ont été légèrement aménagées à l'issue de la procédure de consultation.

>> Ecouter l'interview de Nicolas Wüthrich, responsable de l’information à Pro Natura:

Le loup "M35" photographié dans le haut-Valais en juin 2013. [Marco Schmidt - Keystone]Marco Schmidt - Keystone
Le Conseil fédéral demande une moindre protection du loup / Forum / 6 min. / le 23 août 2017

ats/ebz

Publié Modifié

Nouvelle loi sur la chasse

Dans le cadre de la révision de la loi sur la chasse, les interventions régulatrices seront permises non seulement pour les loups, mais également pour certaines espèces protégées qui sont source de conflits. Le bouquetin et le cygne tuberculé comptent parmi ces espèces et d’autres, comme le castor ou le lynx, pourront être ajoutées à la liste en fonction des débats parlementaires.

L'expression "districts francs" sera remplacée par "zones de protection de la faune sauvage". Les cantons seront compétents pour écourter temporairement les périodes de protection, après consultation de l'OFEV.