Modifié

Initiative en préparation pour changer le système des caisses maladie

Le projet est né au lendemain du refus de la caisse publique par presque 62% de la population. [Gaëtan Bally - Keystone]
Initiative en préparation pour changer le système des caisses maladie / Le Journal du matin / 1 min. / le 17 février 2016
Le lancement d'une initiative populaire fédérale qui vise à réformer le système des caisses maladies revient sur la table, a appris la RTS. Le texte sera mis en consultation à fin février.

L'idée, portée par la Fédération romande des consommateurs (FRC), est née au lendemain du refus sans appel de la caisse publique par presque 62% de la population en 2014. Mais côté romand, les cantons de Genève, Vaud, Neuchâtel et le Jura avaient été séduits.

Aujourd'hui, il n'est cependant pas question de remettre sur la table uniquement une proposition de caisse maladie publique. Il s'agit de donner aux cantons la liberté de créer leur propre caisse maladie publique, mais pas seulement.

Eviter les blocages idéologiques

Le secrétaire général de la FRC promet une réforme inédite. "Nous avons, je crois, trouvé une proposition nouvelle qui surprendra et qui sera capable justement de ne pas souffrir - comme on l'a vu dans la caisse publique - de blocages idéologiques par rapport à la réforme", explique Mathieu Fleury.

Les partisans du texte veulent trouver des soutiens à droite pour lui donner davantage de chances, d'où la volonté de placer cette proposition sous l'égide de la FRC, association qui se veut apolitique.

Caisses maladie consultées

"Nous sommes confiants sur le fait que le texte que nous avons préparé permettra de faire tomber les barrières partisanes habituelles, qu'il sera suffisamment intelligent pour bénéficier d'un soutien large à travers tous les représentants des soignants et des soignés", poursuit Mathieu Fleury qui dit souhaiter également le mettre en consultation auprès des caisses maladie.

Voile levé à fin février

Il reste donc encore quelques étapes à franchir avant un nouveau scrutin populaire sur les assurances maladie, mais la base de travail existe désormais. Son contenu, au-delà de donner la possibilité aux cantons de mettre en place une caisse publique, est pour l'heure "secret défense".

La FRC, ainsi qu'un ministre de la Santé romand et des représentants des médecins et des patients vont le révéler à la fin du mois.

Muriel Ballaman/oang

Publié Modifié