Publié

Les chaleurs de cet été nuisent à la production de pommes de terre

Selon le WWF, les deux tiers des pommes de terre cultivées en Suisse ne sont jamais consommées. [Dreadlock]
Selon le WWF, les deux tiers des pommes de terre cultivées en Suisse ne sont jamais consommées. [Dreadlock]
En raison des fortes chaleurs de l'été, de nombreux producteurs suisses de pommes de terre redoutent une récolte encore pire que celle de 2003.

Les pommes de terre ne grossissent presque plus à partir de 25 degrés. Et "au-delà de 30 degrés, c'est brutal pour les patates", selon le président de l'Association suisse des producteurs de pommes de terre Ruedi Fischer.

Par endroits, les patates seront très nombreuses mais toutes petites, note le président. Pour la branche, 2015 se dessine comme une annus horribilis.

Au début de l'été déjà, les champs de patates présentaient de nombreux vides: la conséquence d'un printemps humide qui a provoqué le pourrissement d'une partie des tubercules.

Pertes de plusieurs dizaines de milliers de francs

L'estimation officielle de la récolte n'aura lieu qu'à la mi-août, mais les professionnels ne se font aujourd'hui déjà plus d'illusions. Certains des quelque 5000 producteurs de patates en Suisse parlent même de pertes de plusieurs dizaines de milliers de francs.

Beaucoup d'entre eux pensent même que la récolte de cette année sera encore moins bonne que celle de l'été caniculaire de 2003.

ats/ptur

Publié