Publié le 30 mars 2015 à 16:52

Fronde des cantons romands contre la deuxième révision de la LAT

Les cantons romands ont peur de se retrouver à court de surfaces constructibles.
Les cantons romands ont peur de se retrouver à court de surfaces constructibles. [alvatore Di Nolfi - ]
La Conférence romande des directeurs de l’aménagement du territoire a dit non à la deuxième révision de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT) présentée par Berne.

La deuxième révision de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT 2) veut empêcher toute réduction de la dimension des meilleures terres agricoles, appelées surfaces d’assolement. Les cantons craignent des blocages supplémentaires pour leurs projets de construction et s'y opposent, a appris lundi la RTS.

"Ça part d’un bon sentiment, mais c’est pratiquement impossible à mettre en œuvre", souligne Jacqueline de Quattro, cheffe du Département du territoire et de l'environnement vaudois

"On va vers des blocages durables"

"On va vers des blocages durables, qui sont préjudiciables à beaucoup de cantons", a-t-elle ajouté. C’est notamment le cas de Fribourg, à court de surfaces constructibles.

Présentée par la Confédération, la LAT 2 entend protéger les surfaces agricoles productives. Elle complète la première mouture de la loi, approuvée par le peuple, qui vise la densification par la réduction des zones à bâtir.

Laurent Dufour

Publié le 30 mars 2015 à 16:52