Modifié le 01 août 2014 à 19:38

Les anciens Tiger F5 suisses font le bonheur de l'armée américaine

Après le rejet du Gripen, l'armée suisse pourrait conserver ses Tiger F-5.
L'armée américaine a confirmé avoir acquis 44 Tiger F5 de l'armée suisse entre 2002 et 2009. [Urs Flüeler - Keystone]
L'US Navy a confirmé avoir acheté 44 anciens avions Tiger F5 de l'armée suisse entre 2002 et 2009, révèle vendredi le Tages Anzeiger. Ils doivent rester en service jusqu'en 2025.

L'armée américaine a confirmé avoir acheté à la Suisse 44 anciens avions de combat Tiger F5 entre 2002 et 2009, révèle vendredi le Tages Anzeiger. Cette information n'avait jamais été officiellement corroborée par la Confédération.

Les appareils, vendus au prix de 500'000 dollars (environ 450'000 francs) pièce, sont utilisés comme machines d'entraînement et "déguisés" en avions russes. Ils sont censés rester en service jusqu'en 2025.

La Navy satisfaite

Des déclarations officielles montrent que l'US Navy est très satisfaite de l'accord. "La modernisation des F5 de l'armée suisse a été une affaire habile et peu coûteuse", selon le capitaine James Wallace, chef de programme de l'US Navy Naval Air System, qui parle de "solution optimale".

Selon le Tages Anzeiger, il était prévu que la Confédération vende les 54 Tiger restants aux forces aériennes américaines en cas d'achat d'un nouveau jet de combat. Or, avec le refus par le peuple d'acquérir le Gripen, l'échéance devrait être retardée.

jvia

Publié le 01 août 2014 à 18:58 - Modifié le 01 août 2014 à 19:38

Ruag pour la modernisation des F5

Le groupe d'armement Ruag s'est déclaré intéressé à l'entretien et à la modernisation des Tiger, indique encore le Tages Anzeiger. Son porte-parole confirme l'existence d'un accord de coopération avec leur fabricant, le consortium américain Northrop Grumann, signé en 2010.

Le Conseil fédéral doit encore avaliser ces travaux.