Modifié

Podcast - C’est quoi, une ZAD ?

Des activistes ont aménagé la première zone à défendre (ZAD) de Suisse. Installés depuis un mois sur la colline vaudoise du Mormont, ils veulent empêcher le projet d’expansion du cimentier Holcim. L’occasion de découvrir comment fonctionne cet espace qui mêle écologie et autonomie politique.

"La particularité de la ZAD, c'est l’occupation d’un territoire en réaction à un grand projet institutionnel, jugé comme inutile et destructeur d’un écosystème: un projet d'aéroport ou d'enfouissement de déchets nucléaires, par exemple", explique la sociologue Sylvaine Bulle, interrogée dans Le Point J.

L'occupation permet ainsi de redonner sa place au milieu vivant et de déployer des modes de vie qui embrassent l'autonomie politique et alimentaire. "Un occupant qui vient en ZAD veut aussi se mettre à distance du système marchand", souligne Sylvaine Bulle.

Une ZAD, c’est une matière vivante qui est toujours en mouvement. Tout se passe dans une énergie collective, sans planification ni organisation hiérarchique

Sylvaine Bulle, sociologue, autrice d’une enquête sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

La ZAD de la Colline, constituée de plusieurs dizaines d'activistes, veut occuper la zone jusqu'à l'abandon du projet. En plus de la plainte d’Holcim pour violation de propriété, plusieurs voix s'élèvent contre cette occupation illicite.

Du côté des autorités, le syndic de la commune d’Eclépens (VD) parle de "Zone à Déchets". Et le conseiller national PLR Philippe Nantermod insiste sur le caractère "anti-démocratique" de la ZAD.

>> Écouter l'épisode en entier :

Logo Le point J [RTS]RTS
C'est quoi, une ZAD? / Le point J / 10 min. / le 18 novembre 2020

Juliane Roncoroni et l’équipe du Point J

Publié Modifié