Modifié le 30 janvier 2018

Les données de l'application sportive Strava révèlent des bases militaires

Strava, une application de suivi des activités sportives via GPS, met à disposition une carte des parcours de ses utilisateurs. Les données révèlent des bases militaires et des parcours de garde.

Cyclistes, coureurs ou nageurs: Strava est installée sur les smartphones de nombreux sportifs et permet de suivre et partager leurs exploits.

Parmi les adeptes de l'application, on retrouve des militaires qui n'ont pas pensé à désactiver le suivi GPS. Résultat, la chasse aux bases militaires occupe des utilisateurs de Twitter qui s'amusent de cet accès inédit à des informations potentiellement confidentielles.

Les tracés permettent de connaître l'architecture de certains lieux, et semble révéler des parcours de garde ou d'exercices au milieu de zones de conflits.

L'analyste Tobias Schneider se réjouit ainsi de voir que l'accès à ces données facilite son travail:

Des mouvements sur une base militaire française au Niger ont aussi été repérés:.

Des traces de ce qui semble être un parcours de jogging autour d'une annexe de la CIA à Mogadiscio en Somalie ont aussi été relevées:

Dans le nord de la Syrie, c'est le passage d'une patrouille turque qui semble apparaître:

mre

Publié le 28 janvier 2018 - Modifié le 30 janvier 2018