Modifié

La caféine ne nuit pas au sommeil mais réduit la matière grise

La caféine ne perturbe pas le sommeil des consommateurs réguliers. [Franco Greco - KEYSTONE]
La caféine ne perturbe pas le sommeil des consommateurs réguliers. / Le Journal horaire / 33 sec. / le 15 février 2021
La caféine, connue pour son rôle de stimulant, n'est pas synonyme de mauvais sommeil. Mais elle réduit le volume de matière grise, soit de cellules nerveuses dans le cerveau, selon une étude menée sur de jeunes consommateurs.

L'équipe de chercheurs austro-suisses placée sous la direction de l'Université de Bâle a recruté 20 jeunes buveurs réguliers de café en bonne santé. Durant dix jours, les participants ont dû avaler deux fois par jour une tablette de caféine. Ils ont ensuite pris un placebo durant les dix jours suivants.

Les mesures de l'activité cérébrale ont montré que ces personnes dormaient d'un même sommeil durant les deux périodes, a indiqué lundi l'Université de Bâle, dont l'étude est publiée dans le journal spécialisé "Cerebral Cortex".

Changements temporaires dans le cerveau

Mais les scanners qui reproduisaient le cerveau ont révélé des différences. Après dix jours d'abstinence de café, le volume de matière grise était plus grand qu'après dix jours avec le stimulant. Ces changements de structures du cerveau sont temporaires, car les cellules grises se régénèrent lorsque l'on renonce au café.

Pour l'auteure de l'étude, Carolin Reichert, les résultats ne signifient pas forcément que la consommation régulière de caféine a des effets négatifs sur le cerveau. Mais elle modifie apparemment les fonctions cognitives. Ces résultats devraient être approfondis par d'autres études.

ats/jpr

Publié Modifié