Modifié

Une loi vaudoise destinée aux élèves "en situation de handicap"

Anne-Catherine Lyon. [Keystone]
Anne-Catherine Lyon. [Keystone]
Le Conseil d'Etat vaudois a transmis au Grand Conseil un projet de loi destiné à clarifier les rôles des intervenants dans la prise en charge des élèves "en situation de handicap".

Dans le canton de Vaud, l'école obligatoire intègre presque 900 enfants "en situation de handicap". Un projet de loi sur la pédagogie spécialisée vise à clarifier les rôles des intervenants dans la prise en charge de ces élèves "différents".

La conseillère d'Etat Anne-Catherine Lyon souhaite que ces enfants suivent l'école régulière "le plus possible", mais certains élèves lourdement handicapés devront continuer à effectuer l'entier de leur cursus dans l'une des 19 institutions du canton.

La pédagogie spécialisée s'adresse à des cas très différents comme les troubles des apprentissages (dysorthographie, dyslexie), l'hyperactivité, le retard mental, la surdité ou le polyhandicap.

Augmentation de budget

Le projet distingue les cas où une intervention rapide et légère est suffisante de ceux où une prise en charge plus lourde s'impose. Il intensifie les prestations proposées aux enfants en âge préscolaire pour détecter plus tôt certains problèmes. Il vient aussi en appui aux jeunes après l'école obligatoire.

Le budget alloué à la pédagogie spécialisée devrait augmenter de 12 millions sur six ans et dépasser les 250 millions de francs d'ici 2019.

ats/pym   

Publié Modifié