Modifié le 01 août 2013 à 14:43

Le pilote de train est la seule victime de l'accident de Granges-près-Marnand

Accident de Granges-près-Marnand (VD): la thèse d'un non respect de signalisation est privilégiée
Accident de Granges-près-Marnand (VD): la thèse d'un non respect de signalisation est privilégiée 19h30 / 1 min. / le 31 juillet 2013
Les enquêteurs sont formels, après avoir découpé l'amas de ferraille à la suite de l'accident de trains survenu lundi à Granges-près-Marnand (VD), personne d'autre que le pilote ne se trouvait dans la motrice.

Les opérations de désincarcération du train impliqué dans l'accident de lundi à Granges-près-Marnand (VD) ont permis aux enquêteurs d'acquérir la certitude que personne d'autre que le pilote ne se trouvait coincé dans la motrice, indique la Police cantonale vaudoise dans un communiqué publié mercredi.

Les pompiers ont travaillé toute la nuit pour découper minutieusement l'amas de ferraille. Une entreprise spécialisée, escortée par plusieurs patrouilles de la Gendarmerie vaudoise, a pu transporter par la route les deux automotrices et un wagon de Granges-près-Marnand à Yverdon-les-Bains. Ces opérations ont duré plusieurs heures en raison de la taille et du poids du convoi exceptionnel.

Le pilote a été identifié

L'Institut universitaire romand de médecine légale à Lausanne a, lui, procédé à l'identification formelle du pilote décédé. Il s'agit d'un ressortissant français âgé de 24 ans et domicilié à Payerne.

Le procureur de service, Stephan Johner, a ouvert une enquête pénale. En ce qui concerne les causes de cet accident, les enquêteurs privilégient la piste du non respect de la signalisation lumineuse à la sortie de la gare de Granges-près-Marnand ( Collision dans la Broye: la thèse du non-respect de la signalisation privilégiée).

Les trains circulent à nouveau normalement sur la ligne Lausanne-Payerne. Quant aux dégâts provoqués par l'accident, ils se montent à plusieurs centaines de milliers de francs, selon une première estimation.

ats/Lara Gross

Publié le 31 juillet 2013 à 11:48 - Modifié le 01 août 2013 à 14:43

Un seul blessé encore hospitalisé

En ce qui concerne les blessés, seul un patient adulte se trouve à ce jour encore à l'hôpital et sa vie n'est pas en danger.

Les deux autres patients qui étaient encore hospitalisés mardi ont pu regagner leur domicile.

Le pilote de 54 ans qui a survécu à l'accident est en congé maladie. Il est suivi psychologiquement, a indiqué Frédéric Revaz, porte-parole des CFF.

Commémoration de 3000 trains

Quelque 3000 trains siffleront simultanément en Suisse vendredi à 14h00 pour rendre hommage au conducteur de train de 24 ans décédé lundi dans la collision de Granges-près-Marnand (VD).

Celui-ci sera enterré vendredi à cette heure à Cessy, près de Genève.