Modifié

Le PLR lausannois présente ses candidats pour l'élection à la Municipalité

Les deux candidats PLR pour la prochaine élection à la Municipalité de Lausanne, Pierre-Antoine Hildbrand, candidat sortant, et Florence Bettschart-Narbel posent dans une rue en ville.  [Jean-Christophe Bott - KEYSTONE]
Le PLR lausannois a choisi ses candidats pour les élections municipales du 7 mars prochain / Le 12h30 / 1 min. / le 6 janvier 2021
Le PLR lausannois a présenté mercredi son programme et ses deux candidats en vue des élections du 7 mars prochain. Le sortant Pierre-Antoine Hildbrand et Florence Bettschart Narbel défendront les couleurs libérales-radicales dans la course à la Municipalité.

Prospérité, développement, qualité de vie et sécurité sont les quatre piliers du programme du PLR de la capitale vaudoise pour les prochaines élections communales. Les commerçants et les restaurateurs y tiennent une belle place.

Pour leur faciliter la vie, les libéraux-radicaux proposent notamment d'alléger les procédures administratives et de pérenniser les terrasses agrandies pendant la crise du coronavirus.

Selon le PLR, la quatrième ville de Suisse doit également baisser son taux d'imposition afin de soutenir les ménages et les entreprises durement touchés par la crise du Covid-19.

Sur la question de l'environnement, le PLR lausannois estime que la voiture a sa place en ville. Le parti table sur une végétalisation de l'espace public, ainsi que sur une meilleure évacuation des eaux pour faire face aux canicules et aux inondations à venir.

Deux candidats en lice

L'objectif pour le PLR est de reconquérir un deuxième siège à la Municipalité. Car depuis trois législatures, l'exécutif de Lausanne n'a qu'un seul représentant libéral-radical, alors qu'ils étaient trois en 2006. La droite ne se sent ainsi pas suffisamment représentée.

Le parti table donc sur son municipal sortant Pierre-Antoine Hildbrand et la députée et avocate Florence Bettschart-Narbel pour revenir sur le devant de la scène.

Sarah Clément/vajo

Publié Modifié