Modifié

Une favorite et trois outsiders pour accéder au Conseil d'Etat vaudois. Le débat de Forum

Le débat - Complémentaire Vaud: PLR menacé? [RTS]
Le débat - Complémentaire Vaud: PLR menacé? / Forum (vidéo) / 25 min. / le 28 janvier 2020
Quatre candidats briguent le siège de Jacqueline de Quattro au Conseil d'Etat vaudois le 9 février: la favorite PLR Christelle Luisier, l'indépendant Toto Morand, le Pirate Jean-Marc Vandel et une militante de la Grève du climat, Juliette Vernier, débattent mardi dans Forum.

Elue au Conseil national lors des dernières élections fédérales, Jacqueline de Quattro a dû démissionner du Conseil d'Etat vaudois et une complémentaire est organisée le 9 février pour désigner son ou sa remplaçante.

Le PLR espère conserver ses trois sièges (avec ceux de Pascal Broulis et Philippe Leuba), alors que le PS et Les Verts, majoritaires au gouvernement avec quatre sièges, n'ont lancé personne dans la course pour rejoindre leurs élus Cesla Amarelle, Nuria Gorrite, Rebecca Ruiz et Béatrice Métraux.

La PLR Christelle Luisier favorite

Christelle Luisier est l'actuelle syndique de Payerne. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Christelle Luisier est l'actuelle syndique de Payerne. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Restent donc quatre candidats en lice. La PLR Christelle Luisier fait figure de grande favorite. La députée et syndique de Payerne, qui est âgée de 45 ans, dit s'inscrire dans la continuité de l'action de Jacqueline de Quattro.

Parmi ses thèmes de prédilection figurent l'aménagement du territoire, la santé, l'environnement, la formation ou les relations cantons-communes.

Alors que d'aucuns tablaient sur une élection tacite, la Payernoise fait finalement face à trois autres prétendants issus de mouvements et partis moins établis.

L'inattendue militante du climat Juliette Vernier

Juliette Vernier prône une candidature collective plutôt que personnelle. [Laurent Gillieron - Keystone]Juliette Vernier prône une candidature collective plutôt que personnelle. [Laurent Gillieron - Keystone]La candidate la plus inhabituelle est la celle qui est présentée par la Grève du Climat Vaud. Juliette Vernier a été désignée lors d'un tirage au sort le 11 décembre parmi sept intéressés.

L'ancienne étudiante de l'ECAL de 19 ans portera les revendications du mouvement quant à l'urgence climatique et veut réformer le système, en imposant par exemple un tournus pour son siège au gouvernement. Sa candidature, qui se veut collective et non personnalisée, est soutenue par Les Verts, les jeunes Socialistes, Solidarités et le POP.

"Nous prenons part à cette élection pour créer un autre exécutif. Plus jeune, plus rapide, plus performant. La formule actuelle de représentation politique échoue dans la prise en compte de l'urgence climatique", a expliqué Juliette Vernier.

Troisième tentative pour Toto Morand

Toto Morand se lance à nouveau à la conquête du Conseil d'Etat vaudois. [Laurent Gilliéron - Keystone]Toto Morand se lance à nouveau à la conquête du Conseil d'Etat vaudois. [Laurent Gilliéron - Keystone]Agé de 56 ans, Guillaume Morand, dit "Toto" Morand, patron des magasins de chaussures Pomp It Up, tente lui de décrocher un siège pour la troisième fois, après 2012 et 2017.

Le credo de celui qui a combattu avec succès pour la sauvegarde de la forêt du Flon est une croissance qualitative pour le canton de Vaud. Toto Morand a reçu le soutien des députés de Vaud Libre pour cette élection complémentaire. Ceux-ci ont affirmé qu'il était le seul candidat capable "de s'élever contre cette obsession d'augmenter la population coûte que coûte, le tout avec des infrastructures déjà totalement saturées".

Le Pirate Jean-Marc Vandel pour une surprise

Jean Marc Vandel est candidat au Conseil d'Etat vaudois pour le Parti pirate. [RTS]Jean Marc Vandel est candidat au Conseil d'Etat vaudois pour le Parti pirate. [RTS]Quant au membre du Parti pirate vaudois Jean-Marc Vandel, 51 ans, il est sorti du bois à la dernière minute, tout comme Toto Morand. L'entrepreneur en informatique de 51 ans préconise la neutralité carbone d'ici 2030 dans le canton.

Pour ce faire, il veut une économie tournée vers cet objectif avec des mesures contraignantes, mais aussi la gratuité des transports publics. Jean-Marc Vandel n'est pas inconnu des électeurs vaudois, puisqu'il s'est déjà présenté aux élections fédérales de cet automne.

Pour ce scrutin, les Vert'libéraux ont laissé la liberté de vote, alors que l'UDC appelle à voter Christelle Luisier, tandis que le Parti socialiste n'a pas donné de recommandation.

Si un deuxième tour est nécessaire, il est agendé au 1er mars.

boi avec ats

Publié Modifié