Modifié le 03 août 2019 à 22:25

Le PDC Vaud veut mieux cadrer Claude Béglé via une convention

Une convention devrait être signée entre le conseiller national Claude Béglé et la section vaudoise du PDC
Une convention devrait être signée entre le conseiller national Claude Béglé et la section vaudoise du PDC 19h30 / 1 min. / le 03 août 2019
Après les tweets élogieux de Claude Béglé à l'égard de la Corée du Nord, le conseiller national a dû s'expliquer lundi devant le PDC Vaud. La RTS a appris qu'une convention devrait être signée entre les deux parties.

En visite en Corée du Nord, Claude Béglé avait multiplié les louanges à l'égard de ce pays au régime stalinien sur les réseaux sociaux. Mais au-delà de ces tweets élogieux, c'est l'ambivalence d'un séjour mi-privé mi-officiel qui a suscité la polémique au sein du PDC.

"On ne peut pas être à la fois en voyage privé et officiel", soulignait le vice-président du parti Charles Juillard mercredi dans Forum. "C'est une façon de faire que nous ne partageons pas et un point que nous devons encore éclaircir [...] Nous devons réfléchir et fixer un certain nombre de règles du jeu."

>> Regarder l'interview de Charles Juillard dans Forum:

Le vice-président du PDC Charles Juillard s'exprime sur le voyage de Claude Béglé en Corée du Nord
Forum - Publié le 31 juillet 2019

Le conseiller national a été convoqué lundi dernier par la section vaudoise de son parti, qui a finalement décidé de le maintenir comme tête de liste pour les élections fédérales.

"Garantir la communication" avec Claude Béglé

Pourtant, selon un courrier interne que la RTS s'est procuré, une convention devrait être mise en place par le PDC vaudois suite à cette séance. Elle prévoit de "garantir notamment la coordination de la communication entre l’élu vaudois au Parlement fédéral et le parti cantonal, durant la campagne et après celle-ci". Le texte vise également à "garantir une bonne visibilité à la relève du parti afin d’élargir sa base".

Contacté par la RTS, Claude Béglé n'a pas souhaité se prononcer à ce sujet. Le PDC Vaud, de son côté, souligne que cette convention est encore en travail et qu'elle n'est donc pas encore signée.

Une confiance visiblement ébranlée

Reste que ce courrier, et la nécessité d’établir de telles règles, soulèvent des questions quant à la confiance qui règne entre le parlementaire et son parti.

Cette convention interne devrait être terminée et signée avant le dépôt des listes pour les élections fédérales, le 12 août prochain.

Théo Jeannet/oang

Publié le 03 août 2019 à 21:04 - Modifié le 03 août 2019 à 22:25