Modifié le 15 mai 2019 à 15:45

Lausanne parle le langage des ados pour les sensibiliser aux addictions

Lausanne lance une campagne de prévention contre l'alcool, le cannabis et le tabac destinée aux 13-17 ans.
Lausanne lance une campagne de prévention contre l'alcool, le cannabis et le tabac destinée aux 13-17 ans. 12h45 / 2 min. / le 15 mai 2019
Lausanne a dévoilé ce matin sa nouvelle campagne de prévention destinée aux jeunes de 13 à 17 ans. Une campagne qui sensibilise aux dangers de l'alcool, du tabac et du cannabis, par le biais d'affiches mais aussi de vidéos.

Le ton est résolument jeune et "dédramatisé" grâce au jeune humoriste genevois Bruno Peki, qu'on voit ci-dessous régler son compte à la cigarette:

Pour atteindre les 13-17 ans,  la ville de Lausanne a recouru aux services d'un "traducteur en langage jeune". En l'occurence, c'est Lirim Hajdini, un apprenti, qui a tout réécrit.  

Ces vidéos serviront de supports de communication aux correspondants de nuit, qui parcourront la ville à la rencontre des jeunes dans l’espace public, détaille le communiqué de la Ville de Lausanne. Parcs, terrasses, sorties de bars, autant d'occasions d’aborder des questions de fond avec les jeunes et de les sensibiliser aux risques de consommations excessives.

Chiffres stables mais élevés

Car si les chiffres de consommation d’alcool, de tabac et de cannabis chez les jeunes sont stables depuis 2014, il n'est pas question de s’en satisfaire, pour les autorités.

Une récente étude internationale révélait que, si à 15 ans, près de 7% des jeunes Suisses déclarent consommer de l’alcool de façon hebdomadaire, ils sont 44 % à le faire à 18 ans.

Le même constat vaut pour le tabac, consommé de façon régulière par près du tiers des jeunes à 18 ans et pour le cannabis.

La campagne lausannoise s’étendra jusqu’au 26 mai et sera également marquée par une série d’actions dans les classes.

pym  

Publié le 15 mai 2019 à 12:43 - Modifié le 15 mai 2019 à 15:45