Modifié le 07 septembre 2012 à 18:26

Christian Varone est élu candidat du PLR valaisan au Conseil d'Etat

Christian Varone applaudi et Pascal Couchepin hué !
Christian Varone applaudi et Pascal Couchepin hué par le PLR valaisan L'actu en vidéo / 5 min. / le 06 septembre 2012
Elu au premier tour, Christian Varone est le candidat du PLR valaisan au Conseil d'Etat. L'ambiance était très chaude à Conthey, jeudi soir. L'ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin a été hué quand il a demandé à Christian Varone de renoncer en cas de condamnation dans l'affaire de la pierre.

Christian Varone est le candidat officiel du PLR valaisan à l'élection au Conseil d'Etat en mars 2013. Le commandant de la police cantonale a été largement élu au premier tour (1338 voix) par l'assemblée extraordinaire du parti qui se déroulait à Conthey. Marc-André Berclaz est arrivé deuxième avec 468 voix. Quant à Lise Delaloye, elle a récolté 355 voix.

  

Pascal Couchepin a été hué par une bonne partie de la salle, mais il n'en a pas perdu le sourire pour autant.
Pascal Couchepin a été hué par une bonne partie de la salle, mais il n'en a pas perdu le sourire pour autant. [YANNICK BAILLY - ]

En début de soirée, la fameuse "affaire de la pierre" s'est invitée dans les débats de manière spectaculaire: l'ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin s'est fait huer par une partie des membres du PLR lorsqu'il a demandé à Christian Varone de dire qu'il retirera sa candidature s'il est condamné pénalement.

Christian Varone "prendra ses responsabilités"

Christian Varone a assuré qu'il prendrait ses responsabilités. Il s'est dit étonné que sa présomption d'innocence soit "bafouée"."On m'a déjà jugé, condamné et exécuté. Je risque le sursis, la condamnation ou l'acquittement", a-t-il lancé. "Je suis quelqu'un d'honneur qui n'a qu'une parole. Je maintiens ma candidature", a-t-il insisté, sous les applaudissements nourris d'une partie de la salle.

Le président Georges Tavernier a tenté de ramener le calme dans la salle chauffée à blanc. Il a assuré que si Christian Varone était élu, le comité serait "très attentif à la suite des événements. Nous aurons toujours dans la ligne de mire les intérêts du parti".

agences/pym

Publié le 06 septembre 2012 à 21:15 - Modifié le 07 septembre 2012 à 18:26