Publié le 18 mai 2017 à 06:59

Nouvelles centrales solaires financées par des privés construites à Delémont

Un investissement citoyen pour le solaire à Delémont.
Nouvelles centrales solaires financées par des privés construites à Delémont Le Journal du matin / 1 min. / le 18 mai 2017
Après ses six centrales solaires construites grâce au financement partiel de citoyens, la Ville de Delémont (JU) s’apprête à construire deux nouvelles installations largement financées par ses habitants.

En quatre ans, six centrales solaires ont été construites à Delémont, et deux autres s'apprêtent à voir le jour, a indiqué la Ville récemment. Au total, les huit installations produiront une énergie photovoltaïque correspondant à la consommation annuelle de 4000 ménages. 

"On aurait pu avoir comme objectif la construction de 20 centrales immédiatement, mais ce n'était pas le but car nous voulons qu'il y ait aussi un lien avec la consommation du citoyen. Nous construisons en fonction des besoins le nombre de centrales adéquates pour répondre à ces demandes", a expliqué à la RTS la conseillère communale Murielle Macchi-Berdat.

Deux millions d'investissements privés

Pour l'heure, deux tiers des 3 millions de francs nécessaires ont été financés par une centaine d’investisseurs privés aux profils très différents: "Il y a des personnes âgées qui font des comptes épargne pour leurs petits-enfants, des personnes qui investissent pour eux-mêmes, des entreprises ainsi que des institutions étatiques", a fait savoir le chef des Services industriels, Michel Hirtzlin.

Quelle est la motivation principale de ces investisseurs? "C'est d'abord un réflexe environnemental, a observé Michel Hirtzlin. Et en voyant qu'il y a un gain à faire - qui est relativement faible mais qui est garanti sur la durée de vie des panneaux, à savoir 25 ans - ça leur a fait franchir le pas". 

A noter que ce type de démarche offre une possibilité d'investissement inédite aux locataires alors que, généralement, ce sont avant tout les propriétaires qui sont concernés.

Gaël Klein/hend

Publié le 18 mai 2017 à 06:59