Modifié le 07 septembre 2016 à 17:48

Le Gouvernement jurassien devra plancher sur un 2e tube de l'A16

L'entrée sud du tunnel du Mont-Russelin, sur la Transjurane.
L'entrée sud du tunnel du Mont-Russelin, sur la Transjurane. [Christian Beutler) - ]
Le Parlement jurassien a accepté mercredi une motion du PLR sur l'ouverture d'un deuxième tube sous les tunnels des Rangiers de la Transjurane (A16) pour mettre un terme à leur engorgement.

La motion du PLR a été acceptée mercredi par 30 voix contre 20.

A différents moments de la journée, les tunnels du Mont-Russelin et du Mont-Terri sont saturés, ce qui contraint certains automobilistes à emprunter le Col des Rangiers, un comble, écrivait en février le groupe PLR dans sa motion.

Nombre croissant de frontaliers

Les deux tunnels de l'A16 qui relient Delémont à Porrentruy ne comportent qu'un seul tube avec deux voies de circulation en sens opposé. La Transjurane subit le nombre croissant de frontaliers dans la région et le passage de poids lourds qui évitent Bâle.

Dans leur motion, les élus libéraux-radicaux demandent ainsi au gouvernement jurassien d'intervenir auprès des autorités fédérales afin d'ouvrir à la circulation un second tube sous le Mont-Russelin et le Mont-Terri.

ats/ptur

Publié le 07 septembre 2016 à 17:45 - Modifié le 07 septembre 2016 à 17:48

Rejet d'une motion pour une assurance dentaire

Egalement à l'ordre du jour, la motion socialiste sur l'assurance de soins dentaires a, elle, été rejetée par 34 voix contre 25. Des initiatives cantonales analogues ont abouti dans les cantons de Vaud en 2014 et de Neuchâtel en 2015. D'autres ont été lancées dans les cantons de Genève, du Valais et du Tessin.