Publié le 16 septembre 2018 à 20:59

Les terrains de football amateur sont restés vides à Genève, faute d'arbitres

Analyse de la démission de Johann Schneider-Ammann par Pierre-Olivier Volet, rédacteur en chef adjoint de l'actualité TV.
Grève des arbitres à Genève : terrains vides ce week-end. 19h30 / 2 min. / le 16 septembre 2018
A Genève, seuls six matchs sur les 200 programmés ont eu lieu ce week-end dans les ligues de football amateur. Les arbitres genevois avaient décidé de se mettre en grève après l'agression de l'un des leurs la semaine dernière.

La grève de l'Union Genevoise de arbitres de football (UGAF) a touché toutes les rencontres des championnats régionaux seniors, actifs et juniors A, B et C. Au total, 194 matchs ont donc été annulés, entre vendredi et dimanche.

"C’est la violence excessive qui nous a poussés à lancer ce cri d’alarme", insiste Skander Chahlaoui, le président de l'UGAF. "L’arbitre ne peut en aucun cas être pris pour cible. Il peut se tromper. Mais sans arbitre, il n'y a pas de match."

"Sous le choc"

Pour les arbitres genevois, le point de non-retour semble avoir été franchi dimanche dernier. L'arbitre d'une rencontre de 5e ligue s'est fait agresser par trois joueurs du FC Tordoya, qui était opposé au FC Satigny 3. Après avoir perdu connaissance quelques instants, l'arbitre a été hospitalisé et mis en arrêt de travail quelques jours. Il a porté plainte. L'Association cantonale genevoise de football (ACGF) a pour sa part exclu l'équipe pour cette saison et la suivante.

La violence sur les terrains de football genevois ne constitue pas un phénomène récent. Et il ne se cantonne pas aux matchs des actifs. Mélody Gugelmann officie en tant qu'arbitre depuis près de 11 ans, notamment chez les juniors A. Elle raconte être régulièrement confrontée aux insultes.

>> Voir l'intégralité du témoignage de Mélody Gugelmann:

Témoignage d'une arbitre de football genevoise agressée
L'actu en vidéo - Publié le 16 septembre 2018

Il y a deux ans, elle a même subi une agression physique. "J’ai un joueur qui est venu depuis l’autre bout du terrain et il m’a poussée fortement dans le dos", témoigne-t-elle dans le 19h30. "Heureusement que je suis un peu solide sur mes jambes, j’ai pu me rattraper". Mélody Gugelmann confie avoir été "sous le choc". Aujourd'hui, elle n'a pas hésité à faire la grève.

Rencontre prévue mardi

Pour Juan Martin, entraîneur à l'école de football du FC Champel, il est primordial d'entamer un travail d'éducation et de sensibilisation le plus tôt possible chez les juniors. "On essaie de développer un discours avec les plus jeunes. L'idée est de leur faire comprendre que, comme les joueurs, les arbitres font des erreurs et qu'il s’agit, pour nous et eux, de les aider dans leur travail", souligne le responsable.

Une séance est programmée mardi entre les différents acteurs du football amateur genevois, auquel participera le conseiller d'Etat en charge des Sports Thierry Apothéloz.

as/ta

Publié le 16 septembre 2018 à 20:59

Certaines rencontres maintenues

Les rencontres des juniors E, D et F ont été maintenues. Cela s'explique par le fait qu'elles sont arbitrées par un membre du club qui reçoit. Il s'agit généralement d'un joueur un peu plus âgé.