Modifié

Le Grand Théâtre de Genève obtient une aide de 3 millions du canton

Visite de chantier du Grand Théâtre de Genève, actuellement en cours de rénovation. [Martial Trezzini - Keystone]
Le Grand Conseil genevois accorde une aide de trois millions au Grand Théâtre / Le 12h30 / 1 min. / le 23 septembre 2017
Le Grand Conseil genevois a accordé vendredi soir une aide financière de 3 millions de francs au Grand Théâtre de Genève pour l'exercice 2017. Elle permettra à l'institution de souffler jusqu'à la fin de l'année.

Une majorité composée du PS, des Verts, d'Ensemble à Gauche, du PDC et du MCG a voté pour l'octroi de cette subvention de 3 millions de francs.

Le projet portait au début sur une aide pour 2017 et 2018, mais un amendement a été accepté pour qu'elle ne concerne que l'exercice de cette année. Il faudra donc recommencer des discussions pour l'année prochaine.

En juin dernier, la fondation du Grand Théâtre de Genève avait tiré la sonnette d'alarme après le refus d'entrer en matière sur le projet de subvention en commission des finances. Selon elle, ces 3 millions avaient été pris en compte dans le budget 2017 du Grand Théâtre qui risquait la cessation de paiement d'ici la fin de l'année si le canton décidait de ne pas lui accorder d'aide.

>> Lire: Le Grand Théâtre de Genève pourrait se retrouver en cessation de paiement

Répartition des tâches en arrière-fond

L'institution, dont le budget total s'élève à environ 60 millions de francs, est au coeur d'un débat très politique à Genève, celui de la répartition des tâches entre le canton et la ville de Genève. Actuellement, l'institution est essentiellement sous la houlette de la Ville et pourrait passer en mains cantonales. Mais les choses avancent très lentement.

C'est notamment pour cette raison que l'UDC et le PLR - minorisés - étaient mécontents vendredi soir, dénonçant l'attitude de la ville qui, selon un député PLR, a roulé le canton dans la farine en lui promettant le transfert de la gouvernance du Grand Théâtre.

La ministre en charge de la Culture, Anne Emery-Torracinta, s'est dite soulagée par la décision du Grand Théâtre. Elle a rappelé que les deux débats étaient différents. Selon le calendrier, le désenchevêtrement des tâches entre ville et canton devarait être finalisé d'ici au printemps prochain.

>> Sujet traité dans Le 12h30 sur La Première

Tania Sazpinar/jgal

Publié Modifié