Publié le 02 novembre 2016 à 16:59

Genève veut continuer à diminuer sa dette en 2017 grâce aux taux bas

Le dette a pu ne pas être creusée davantage.
Le dette du canton de Genève pourra enfin être réduite grâce aux taux bas. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Genève profite des taux d'intérêt bas pour diminuer le coût de sa dette. Le Conseil d'Etat genevois a annoncé mercredi son objectif: que le taux moyen de la dette ne dépasse pas 1,6% l'an prochain.

Pour arriver à ce taux moyen, la part des emprunts à court terme ne devra pas excéder 25% et celle des taux variables devra demeurer inférieure à 30%. En s'en tenant à cette politique, le canton espère fixer le coût de sa dette à "un niveau historiquement bas", tout en se prémunissant contre une éventuelle hausse future des taux.

Pour 2008, le taux moyen de la dette se situait à 3,2%, soit pratiquement le double du plafond de 1,6% visé pour 2017. L'objectif en matière de taux moyen a constamment été réduit au fil des années.

Très endetté

La dette du canton de Genève se monte à un peu moins de 13 milliards de francs actuellement.

C'est notamment sa pratique d'imposition favorable aux contribuables modestes qui plombent les finances du canton. La dette est ainsi trois fois plus élevée que celle du canton de Neuchâtel où les petits contribuables paient de gros montants en impôts.

>> Lire: Impôts de la classe moyenne, les deux visages de la Suisse

ats/sbad

Publié le 02 novembre 2016 à 16:59