Modifié

Un avion évacué à Genève après une alerte lancée pour "plaisanter"

Les 115 passagers ont été débarqués et l'appareil est en cours d'inspection. [eurovision]
Les 115 passagers ont été débarqués et l'appareil est en cours d'inspection. [eurovision]
Un avion de la compagnie russe Aeroflot a été évacué jeudi peu avant son décollage de l'aéroport de Genève en raison d'une fausse alerte à la bombe dont l'auteur, de nationalité russe, a été arrêté.

L'alerte a été donnée peu avant 13h00 par un homme qui s'est présenté à un comptoir de l'aéroport, a indiqué le Ministère public genevois. L'individu, de nationalité russe, a été arrêté et a fini par indiquer aux enquêteurs avoir voulu faire une plaisanterie, précise-t-il.

Il s'agit d'un vol de la compagnie Aéroflot, à destination de Moscou, a précisé Bertrand Stämpfli, porte-parole de Genève.

Démineurs mobilisés

Aucun passager n'a été blessé. Les bagages ont été sortis de l'appareil et ont dû être identifiés par leurs propriétaires, a expliqué Bertrand Stämpfli. Une équipe de démineurs de la police cantonale a également inspecté l'appareil.

Dans un communiqué, Aeroflot a indiqué que les 115 passagers du vol 2381 seraient transférés sur un autre appareil pour poursuivre leur voyage.

L'aéroport de Genève avait déjà été le théâtre il y a trois mois d'une fausse alerte à la bombe lancée par une femme qui voulait se venger de son mari volage. Elle a été condamnée à une amende de 90'000 francs.

agences/jgal

Publié Modifié