Modifié

Perquisition aux Ports francs de Genève dans l'affaire du Modigliani

"L'homme assis appuyé sur une canne" de Modigliani.
"L'homme assis appuyé sur une canne" de Modigliani.
Après les révélations sur un Modigliani retrouvé grâce aux "Panama Papers", le parquet genevois a mené vendredi une perquisition sur le site des Ports francs de Genève, écrit Le Temps sur son site internet.

Le Ministère public s'intéresse à une oeuvre de Modigliani, "L'Homme assis appuyé sur une canne", précise Le Temps. Cette toile aurait été volée par les nazis à un collectionneur d'art juif en 1939.

La perquisition fait suite aux révélations jeudi du Matin Dimanche. Des documents issus des "Panama Papers" auraient permis de débusquer le véritable propriétaire du Modigliani qui sommeille dans les Ports Francs de Genève.

>> Lire: Un Modigliani retrouvé à Genève grâce aux "Panama Papers"

La toile en question, évaluée à 25 millions de dollars, serait aujourd'hui dans les mains de la famille Nahmad, une famille multimilliardaire de collectionneurs d'art. Elle a été acquise en 1996 par la société offshore International Art Center lors d'une vente aux enchères chez Christie's, à Londres. Depuis, ce tableau a été sorti plusieurs fois des Ports francs pour être montré dans des expositions publiques, selon une source proche du dossier citée par Le Temps.

Depuis 2011, elle se trouve au coeur d'une bataille judiciaire aux Etats-Unis. Le tableau serait la propriété d'une société offshore créée par Mossack Fonseca, l'International Art Center. Selon les "Panama Papers", cette société appartient effectivement à l'influente famille, ce que cette dernière niait devant la justice américaine.

vtom

Publié Modifié