Modifié le 11 avril 2014

Le journal socialiste Gauchebdo souffle 70 bougies

Le journal Gauchebdo est né en 1944.
Gauchehebdo, dernier survivant de la presse d'opinion a 70 ans Forum / 5 min. / le 11 avril 2014
Lancé sous le nom de Voix Ouvrière par l'ancien conseiller d'Etat socialiste genevois Léon Nicole en 1944, le journal Gauchebdo fête vendredi ses 70 ans.

Dernier titre historique de la presse suisse socialiste et communiste, Gauchebdo souffle vendredi 70 bougies. Soumis à de strictes conditions à ses débuts, le quotidien fondé par le socialiste genevois Léon Nicole, conseiller d'Etat et conseiller national, a sorti son premier numéro en août 1944 sous le nom Voix Ouvrière.

De quotidien, il est passé à une parution hebdomadaire en 1980, avant d'être renommé en 1995. L'assurance vieillesse figure parmi ses premiers combats, rappelle le titre basé à Genève.

Il a ensuite notamment défendu les allocations familiales, l'assurance invalidité, les locataires et l'égalité entre hommes et femmes.

2000 exemplaires, 1400 abonnés

Tiré à 2000 exemplaires, Gauchebdo compte 1400 abonnés, les autres exemplaires étant vendus dans les caissettes à Genève. Son budget est de 170'000 francs par an. Or le manque permanent de ressources financières met à nouveau aujourd'hui le journal en péril, indique-t-il.

ats/hend

Publié le 11 avril 2014 - Modifié le 11 avril 2014