Modifié le 23 octobre 2013 à 13:46

Recours de la dernière chance pour les petits avions privés à Cointrin

L'aéroport de Cointrin.
Le Tribunal fédéral, ultime recours pour les petits avions à Cointrin Le 12h30 / 1 min. / le 23 octobre 2013
L'aéroclub de Genève et les propriétaires d'avions privés vont déposer un ultime recours auprès du Tribunal fédéral, car ils se disent menacés par les nouvelles mesures de sécurité aérienne.

Il ne reste qu'un recours possible pour les utilisateurs de petits avions basés à l'aéroport de Genève-Cointrin. Après quatre recours déposés auprès du Tribunal administratif fédéral, tous rejetés, l'aéroclub de Genève et la société Swift copters qui effectue des vols privés en hélicoptère, vont user de leur dernier recours au Tribunal fédéral.

Un effet suspensif souhaité par les avocats

Ces associations sont menacées par l'application de normes de sécurité imposées par la Confédération. D'ici la fin du mois d'octobre, les petits avions qui décollent de l'extrémité du tarmac de Cointrin devront respecter un écart de 3 minutes avec les avions commerciaux.

Les avocats de deux associations espèrent obtenir un sursis de quelques mois grâce à un possible effet suspensif.

Pascal Jeannerat/lgr

Publié le 23 octobre 2013 à 12:56 - Modifié le 23 octobre 2013 à 13:46