Publié

Les travaux de démantèlement de Mühleberg se déroulent comme prévu

Un an après l'arrêt de la centrale de Mühleberg, l'opération de démantèlement a débuté malgré la crise sanitaire [RTS]
Un an après l'arrêt de la centrale de Mühleberg, l'opération de démantèlement a débuté malgré la crise sanitaire / 12h45 / 2 min. / le 16 décembre 2020
Une année après l'arrêt de la centrale nucléaire bernoise de Mühleberg, les travaux de démantèlement se déroulent conformément au calendrier malgré le Covid-19. L'exploitant, la société BKW, assume la totalité des frais de cette opération.

La pandémie de coronavirus a été l'un des principaux défis de cette première année de travaux, a souligné mercredi le groupe BKW. Grâce à un plan de préparation aux pandémies, l'exploitant estime avoir été prêt et paré pour faire face à cette situation inattendue.

Le 20 décembre 2019, BKW a arrêté définitivement l'exploitation de la centrale de Mühleberg. Le 6 janvier, la société bernoise a entamé le démantèlement d'un réacteur en faisant appel essentiellement à ses propres collaborateurs.

>> Lire: La centrale nucléaire de Mühleberg (BE) a été définitivement arrêtée

Les éléments combustibles retirés de la cuve de pression du réacteur ont été transférés dans la piscine de stockage. Une fois refroidis dans l'eau, ces éléments seront acheminés à partir de 2022 sur le site de stockage intermédiaire à Würenlingen (AG).

Plus de 3500 tonnes démontées

Les barres de commandes qui contrôlaient la puissance pendant l'exploitation de la centrale ont aussi été démontées. Toutes les opérations imposées par l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) pour le passage à la première phase de désaffectation ont ainsi été réalisées, affirme BKW.

Dans toute la centrale, ce sont plus de 3500 tonnes de matériel qui ont été démontées. Les prochaines étapes consistent à mettre hors-service des systèmes devenus superflus du bâtiment du réacteur comme cela a déjà été le cas dans la salle des machines.

ats/cab

Publié