Modifié le 20 décembre 2016

Des tirs dans un centre de prière musulman de Zurich font trois blessés

La police boucle le secteur de la fusillade à Zurich
La police boucle le secteur de la fusillade à Zurich L'actu en vidéo / 1 min. / le 19 décembre 2016
Un inconnu a fait feu lundi en fin d'après-midi dans un centre de prière islamique près de la gare de Zurich. Trois des fidèles présents ont été blessés, dont deux grièvement. L'auteur est en fuite.

Vers 17h30, un homme âgé d'une trentaine d'années a pénétré dans le centre où se trouvaient plusieurs fidèles et il a ouvert le feu.

Trois hommes ont été blessés. Les deux plus gravement atteints sont âgés de 30 et 56 ans, l'autre, de 35 ans, étant moyennement touché, selon un porte-parole de la police.

Inconnu masqué

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'inconnu, un homme vêtu et masqué de noir, a pris la fuite à pied. Une importante opération de recherche, avec des chiens, a été aussitôt engagée, précise la police qui ne dit rien sur les motivations de l'auteur de la fusillade.

A l'heure des tirs, une dizaine de fidèles, avant tout originaires de Somalie, mais aussi d'Erythrée et du Maghreb, se trouvaient dans le centre de prière, ont précisé des voisins.

>> Les précisions d'Anne Fournier à Zurich:

ZH: des coups de feu ont retenti près d’un lieu de prière islamique
19h30 - Publié le 19 décembre 2016
 

kkub/pym avec ats

Publié le 19 décembre 2016 - Modifié le 20 décembre 2016

Cadavre sous un pont

Les forces de l'ordre ont par ailleurs trouvé un corps sans vie sous un pont près de la Löwenstrasse, soit à moins de 400 mètres du lieu de la fusillade.

La police le confirme, sans autres précisions. Elle ne fait aucun lien avec les coups de feu tirés au centre islamique, mais fait savoir que des investigations sont activement menées en parallèle.