Modifié

Les auto-dénonciations au fisc atteignent des records à Zurich

Une personne remplit sa déclaration d'impôts dans le canton de Zurich. (image d'illustration) [Gaetan Bally - Keystone]
Nombre record d'auto-dénonciations dans le cadre de l'amnistie fiscale à Zurich / Le Journal horaire / 1 min. / le 5 janvier 2019
Dans le canton de Zurich, le nombre d'auto-dénonciations dans le cadre de l'amnistie fiscale a battu des records l'an dernier, avec quelque 7250 contribuables qui se sont signalés à l'administration cantonale.

Selon les chiffres publiés vendredi par cette dernière, pas moins de 7250 contribuables ont profité de la possibilité de se signaler spontanément sans pénalité en 2018. C'est plus encore qu'en 2017, qui était déjà une année record.

Depuis l'entrée en vigueur de l'échange automatique d'informations, les Zurichois sont de plus en plus nombreux à se dénoncer au fisc. Et selon les autorités cantonales, c'est bien la mise en place de l'échange automatique d'informations bancaires entre la Suisse et de nombreux pays début 2017 qui explique la  forte hausse observée au cours de ces deux dernières années.

122 millions récupérés en 2017

Les contribuables repentants se signalent soit pour des avoirs sur un compte en banque, soit pour des biens immobiliers, correspondant à des sommes parfois importantes mais le plus souvent relativement modestes.

On saura dans les prochaines mois combien cette nouvelle hausse des auto-dénonciations en 2018 va rapporter au canton. A titre de comparaison, l'an dernier, les cas traités avaient permis de récupérer 122 millions de francs, en faveur du canton et dans une moindre mesure de la Confédération.

Premiers signalements

Cette année, en plus des nouvelles dénonciations à traiter, Zurich pourra aussi compter avec les recettes supplémentaires que vont générer les tout premiers signalements reçus dans le cadre de l'échange automatique d'informations.

Séverine Ambrus/kkub

Publié Modifié