Modifié

Des milliers de Nicaraguayens réclament le départ de Daniel Ortega

Des milliers de Nicaraguayens ont défilé hier à Managua pour demander le départ du président Daniel Ortega. [Rodrigo Sura - Keystone]
Des milliers de Nicaraguayens ont défilé hier à Managua pour demander le départ du président Daniel Ortega. [Rodrigo Sura - Keystone]
Des milliers de Nicaraguayens ont défilé samedi pour demander le départ du président Daniel Ortega et la fin de la persécution et de l'emprisonnement de citoyens réclamant de vivre en liberté.

Les manifestants sont descendus une nouvelle fois dans la rue samedi, quatre mois après le début d'une crise qui a fait plus de 300 morts.

"Liberté, si le président ne part pas, nous le chasserons!", ont scandé les protestataires qui ont défilé pacifiquement en brandissant des drapeaux nicaraguayens dans les rues du sud-ouest de Managua, la capitale, et au son de chants révolutionnaires et des vuvuzelas.

Départ exigé

"Nous voulons que Daniel Ortega s'en aille", a déclaré Juan Silva, 31 ans, le visage dissimulé derrière une écharpe. "Nous défilons pour dire au gouvernement que nous nous opposons aux abus qu'il commet, que nous voulons vivre en liberté", a ajouté à ses côtés Maria Guevara, 49 ans.

Les manifestations de l'opposition ont commencé contre une réforme de la sécurité sociale, abandonnée depuis, avant de se durcir ensuite et s'étendre à tout le pays en réaction à une violente répression, qui a fait plus de 300 morts.

afp/br

Publié Modifié