Modifié le 20 août 2018 à 10:17

Deux prêtres accusés de pédophilie aux Etats-Unis sont liés à la Fraternité Saint-Pie X

En Afrique, abus sexuels commis par des prêtres sur des religieuses.
Deux prêtres accusés de pédophilie aux Etats-Unis sont liés à la Fraternité Saint-Pie X Forum / 3 min. / le 16 août 2018
Trois cents prêtres sont soupçonnés de pédophilie aux Etats-Unis, selon un rapport américain révélé mardi. Cet immense scandale recèle des liens avec la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, établie à Menzingen (ZG) et à Ecône (VS).

Deux prêtres dont les noms figurent dans le rapport du procureur de Pennsylvanie ont été membres de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX). Il s'agit d'un religieux argentin et d'un autre américain, tous deux accusés d'abus sexuels à l'encontre de mineurs.

L’abbé Christian Thouvenot, secrétaire général de la FSSPX, a confirmé à la RTS que ces deux prêtres, aujourd'hui congédiés, ont fait partie de cette communauté catholique traditionaliste fondée en Suisse en 1970.

>> Lire aussi: Une enquête accuse 300 prêtres de pédophilie aux Etats-Unis

L’un des prêtres a été écarté alors qu'il résidait au Paraguay. Le scandale avait été rendu public en 2014, près de 15 ans après le départ de l'ecclésiastique de la FSSPX. Le Vatican était intervenu directement dans cette affaire.

Prêtre envoyé en Suisse puis en Ecosse

Le second prêtre semble lui avoir été écarté plus discrètement de la FSSPX. Le rapport du procureur de Pennsylvanie évoque des actes indécents avec des adolescentes alors qu'il exerçait en Californie en 2000. Ce religieux avait alors été renvoyé en Suisse au quartier général de la FSSPX.

L'abbé Christian Thouvenot précise qu'il est possible - mais il ne peut pas confirmer à 100% - que le prêtre soit bien passé par la Suisse pour un recadrage. Mais il assure que le religieux n'a jamais exercé dans le pays. Sanctionné rapidement, il aurait été envoyé en pénitence en Ecosse.

En 2001, un an après la révélation des abus sexuels en Californie, le prêtre aurait quitté de son propre chef la FSSPX pour retourner aux Etats-Unis. Il aurait alors essayé de se rapprocher de l'Eglise catholique romaine en tentant de rejoindre le diocèse de Scranton, en Pennsylvanie.

Pas d'autres cas, affirme la Fraternité Saint-Pie X

Mais le Vatican était intervenu en urgence et l'avait écarté définitivement. Le Saint-Siège avait invoqué des abus sexuels commis par le prêtre ainsi que son attitude de prédateur. Des informations rendues publiques par le rapport du procureur de Pennsylvanie.

Selon ce document, qui cite des archives des diocèses américains, le prêtre aurait admis avoir effectué des "caresses" et avoir exposé ses parties génitales à une jeune fille de 16 ans. La FSSPX aurait d'ailleurs communiqué avec le Saint-Siège pour dénoncer les abus du religieux.

Pour l'abbé Christian Thouvenot, ces deux cas représente une honte pour la FSSPX et pour l'Eglise catholique.

>> Les explications sur l'affaire de pédophilie qui secoue l'Eglise aux Etats-Unis:

Etats-Unis: un rapport montre que 300 prêtres ont abusé sexuellement d’enfants durant 70 ans
19h30 - Publié le 15 août 2018

Raphaël Grand/Cédric Guigon/dk

Publié le 16 août 2018 à 17:51 - Modifié le 20 août 2018 à 10:17