Modifié

La reproduction des dauphins en captivité réautorisée en France

Un bébé dauphin auprès de sa mère "Malou" en 2006, au parc aquatique Marineland à Antibes, au sud de la France. [Lionel Cironneau - keystone]
Un bébé dauphin auprès de sa mère "Malou" en 2006, au parc aquatique Marineland à Antibes, au sud de la France. [Lionel Cironneau - keystone]
Lundi, le Conseil d'Etat français a annulé un arrêté ministériel interdisant la reproduction des dauphins en captivité. Trois parcs animaliers avaient saisi la juridiction.

Le Conseil d'Etat a jugé que l'arrêté signé en mai par l'ex-ministre socialiste de l'Environnement Ségolène Royal avait "été pris au terme d'une procédure irrégulière".

"C'est une excellente nouvelle pour nos animaux et les parcs zoologiques de France", a réagi Pascal Picot, directeur général de Marineland qui, avec le Parc Astérix et Planète sauvage, avait saisi la justice administrative, estimant sa survie menacée par l'arrêté.

Texte de base modifié

Le texte prévoyait initialement un "contrôle étroit de la reproduction des dauphins" selon "la configuration et la taille des bassins". Il avait été durci au dernier moment pour l'interdire totalement.

Le Conseil d'Etat relève que cet arrêté "menace la pérennité" des parcs animaliers et juge, "compte tenu de l'importance et de l'ampleur des changements apportés au projet soumis à la consultation du public", que "les modifications apportées à l'arrêté dénaturent le projet soumis à consultation publique".

afp/mh

Publié Modifié