Modifié le 01 décembre 2017

Le candidat au Sénat Roy Moore à nouveau accusé de harcèlement sexuel

Roy Moore à Jackson, dans l'Alabama, ce 14 novembre 2017.
Roy Moore à Jackson, dans l'Alabama, ce 14 novembre 2017. [AP Photo/Brynn Anderson]
Une nouvelle femme est sortie de l'ombre mercredi pour accuser Roy Moore, le candidat républicain au Sénat américain dans l'Alabama, de harcèlement sexuel, selon le site d'informations local AL.com.

Les faits remontent à 1991, lorsque Roy Moore était un avocat, marié.

La femme, alors âgée de 28 ans, était venue le voir pour une affaire de garde d'enfant. En la raccompagnant à la porte, il lui a mis une main aux fesses. "Il ne les a pas pincées. Il les a attrapées", a-t-elle raconté.

Son témoignage s'ajoute à ceux de plusieurs femmes ayant côtoyé Roy Moore à partir de la fin des années 1970 dans l'Alabama, et qui ont rapporté des faits allant de baisers à des agressions sexuelles et attouchements, pour deux d'entre elles, la plus jeune étant alors âgée de 14 ans.

Refus de se désister

Roy Moore a été lâché par les chefs républicains du congrès ainsi que de nombreux sénateurs de son parti, mais il refuse de se désister pour l'élection du 12 décembre, niant toute agression sexuelle et dénonçant une cabale politique.

Le candidat, ancien haut magistrat de l'Alabama et champion de la droite religieuse, est soutenu par l'ex-conseiller présidentiel Stephen Bannon.

ats/pym

Publié le 16 novembre 2017 - Modifié le 01 décembre 2017