Modifié le 16 octobre 2017 à 14:15

Le puissant ouragan Ophelia se dirige vers l'Irlande et le Royaume-Uni

La mer est agitée dans le comté de Clare.
La mer est agitée dans le comté de Clare. [AIDAN CRAWLEY - Keystone]
La tempête tropicale Ophelia a commencé à balayer les côtes sud de l'Irlande, lundi, abattant des arbres et des lignes électriques et soulevant des vagues pouvant atteindre jusqu'à dix mètres.

Au moins 15'000 foyers étaient privés d'électricité et 130 vols ont été annulés à l'aéroport de la capitale, Dublin. Les écoles ont été fermées et les transports publics étaient à l'arrêt. Une bourrasque soufflant jusqu'à 176 km/h a été signalée à la pointe la plus australe de l'île.

Les habitants cloîtrés

Le Premier ministre, Leo Varadkar, a recommandé aux Irlandais de rester chez eux et rappelé que des vents ayant la force d'un ouragan allait balayer l'ensemble du pays.

Les médias britanniques comparent Ophelia à la grande tempête de 1987, qui, voici trente ans jour pour jour, avait soumis certaines parties du Royaume-Uni à des vents de la puissance d'un ouragan. Le coeur de la tempête devrait achever de traverser l'Irlande durant la journée, avant de s'évacuer la nuit prochaine par l'ouest de l'Ecosse.

afp/ptur/ruff

Publié le 16 octobre 2017 à 14:15 - Modifié le 16 octobre 2017 à 14:15