Modifié

Barack Obama demande à Vladimir Poutine de réduire la violence en Syrie

Washington avait mis en garde samedi le régime de Damas et son allié russe face à l'escalade des violences dans la ville d'Alep. [PRESIDENCY OF PERU / HANDOUT - KEYSTONE]
Washington avait mis en garde samedi le régime de Damas et son allié russe face à l'escalade des violences dans la ville d'Alep. [PRESIDENCY OF PERU / HANDOUT - KEYSTONE]
Le président américain Barack Obama a demandé dimanche à son homologue russe Vladimir Poutine des efforts pour limiter les violences et la souffrance des populations en Syrie.

"Le secrétaire d'Etat John Kerry et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov devraient continuer à mener des initiatives avec la communauté internationale pour réduire la violence et soulager la souffrance du peuple syrien", a plaidé Barack Obama auprès de Vladimir Poutine.

Les deux hommes se sont parlés lors d'un entretien informel à Lima, qui n'a duré que quelques minutes, en marge du sommet de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) au Pérou.

Relations difficiles

Il s'agit de leur première rencontre depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

Les relations entre la Russie et les Etats-Unis sont à un niveau historiquement bas depuis la fin de la Guerre froide en raison notamment de leur opposition sur le conflit syrien et la crise ukrainienne.

ats/lc

Publié Modifié