Modifié

Ban Ki-Moon "déçu" par la faible mobilisation pour les victimes d'Haïti

Ban Ki-Moon en compagnie de femmes dont les maisons ont été détruites par l'ouragan Matthew, à Les Cayes en Haïti. [Rebecca Blackwell - Keystone]
Ban Ki-Moon en compagnie de femmes dont les maisons ont été détruites par l'ouragan Matthew, à Les Cayes en Haïti. [Rebecca Blackwell - Keystone]
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, en visite en Haïti, a déploré samedi la "dévastation absolue" causée par l'ouragan Matthew qui a fait plus de 500 morts, ainsi que la faible mobilisation internationale.

"Je suis déçu par la réponse de la communauté internationale (...) J'exhorte les principaux bailleurs à prêter leur main utile", a déclaré Ban Ki-moon à l'aéroport de Port-au-Prince après sa courte visite dans le sud du pays.

Haïti se relève à peine du séisme de janvier 2010, qui a tué plus de 200'000 personnes. Non coordonnée, l'aide humanitaire s'était à l'époque révélée un fiasco, car seule une infime fraction des importantes sommes versées par la communauté internationale est arrivée aux victimes de la catastrophe.

"Fatigue de certains pays"

"Je sais qu'il y a une certaine fatigue du la part de certains pays, mais la situation actuelle, la catastrophe qui a frappée ce pays à travers cet ouragan est indescriptible", a insisté Ban Ki-Moon lors de la conférence de presse conjointe avec le président provisoire haïtien Jocelerme Privert.

ats/kkub

Publié Modifié

Appel d'urgence de 120 millions de dollars

Un appel d'urgence de 120 millions de dollars, lancé lundi par l'ONU, doit servir à couvrir les besoins vitaux des sinistrés pour les trois prochains mois, 175'500 personnes étant encore réfugiées dans des abris provisoires.