Modifié

Des armes chimiques vendues en ligne par des sociétés chinoises

Du carfentanil importé de Chine saisi en juin à Vancouver au Canada. [Royal Canadian Mounted Police via AP - Keystone]
Du carfentanil importé de Chine saisi en juin à Vancouver au Canada. [Royal Canadian Mounted Police via AP - Keystone]
Pour un millier de dollars, des entreprises chinoises offrent à la vente une drogue si dangereuse qu'elle est considérée comme une arme chimique par la communauté internationale, révèle vendredi AP.

Douze sociétés ont accepté d'exporter le produit, notamment aux Etats-Unis ou en France, sans poser de questions, rapporte Associated Press (AP), qui a joint les entreprises par email.

La drogue en question, un opioïde de synthèse nommé carfentanil, n'est pas interdite en Chine, malgré des pressions de Washington. Le carfentanil a pourtant déjà tué des dizaines de milliers de personnes aux Etats-Unis, des dealers coupant d'autres drogues avec l'opioïde.

Considéré comme une arme chimique

Avant d'être découvert par les toxicomanes, le carfentanil était considéré comme une arme chimique. L'équivalent d'une petite graine peut en effet tuer un être humain. Développé dans les années 1970, le produit a notamment été utilisé par les forces russes contre des séparatistes tchétchènes lors de la prise d'otage d'un théâtre moscovite en 2002, selon des scientifiques britanniques.

Le ministère chinois de la Sécurité publique n'a pas souhaité commenter les informations d'AP, précise l'agence.

ap/tmun

Publié Modifié