Modifié le 26 mai 2016

Pour Serge Moati, "les affrontements tournent parfois à la haine" en France

France - Grèves: entretien avec Serge Moati à Paris
Entretien avec Serge Moati à Paris 19h30 / 2 min. / le 25 mai 2016
"Je n'ai jamais vu ça de ma vie", a déclaré mercredi sur la RTS le journaliste et réalisateur français Serge Moati à propos des violences lors des manifestations et des grèves en France.

Serge Moati, 69 ans, s'est dit très surpris par le degré de violences sociales atteint en France ces derniers jours. "Je ne m'attendais pas à cela. Par moment, il y a une espèce de bagarre, d'affrontement tellement vif que cela tourne à la haine", a-t-il déclaré dans une interview au 19h30.

>> Lire aussi: La France au ralenti à cause d'une grève qui fait tache d'huile et Manuel Valls: "Le syndicat CGT ne fait pas la loi en France"

"Désespérance"

Pour l'ancien conseiller de François Mitterrand, les réformes, notamment du code du travail, sont bloquées parce que tout le monde s'accroche à ses acquis: "Le problème, c'est que les acquis sociaux font face à ceux qui ne sont même pas dans le monde du travail, les millions de chômeurs qui aimeraient bien avoir quelques acquis et qui n'ont que les acquis de la désespérance."

D'après lui, la situation actuelle est très différente des mouvements de mai 68. "C'était une période de croissance, avec beaucoup d'emplois, c'était une jeunesse qui était dans la rue mais qui n'était pas désespérée", a ajouté Serge Moati, précisant qu'il n'y avait "pas de haine" à l'époque.

vtom

Publié le 25 mai 2016 - Modifié le 26 mai 2016