Modifié le 16 juin 2015 à 13:07

Un premier décès en Allemagne lié au coronavirus MERS

Des milliers de personnes ont été placées en quarantaine en Corée du Sud.
Des milliers de personnes ont été placées en quarantaine en Corée du Sud. [Ed Jones - ]
Les autorités sud-coréennes ont annoncé mardi trois nouveaux décès dus au MERS, portant le bilan de l'épidémie à 19 morts dans le pays, tandis qu'un Allemand est décédé "des suites" du coronavirus.

Au total, 154 personnes sont contaminées en Corée du Sud. Sur les 118 patients toujours sous traitement, 16 sont dans un état grave. La plupart des personnes décédées connaissaient des problèmes de santé avant l'épidémie, assurent les autorités sanitaires.

Pas moins de 5500 personnes se trouvent actuellement en quarantaine, en centre médical ou chez elles, et 3500 l'ont été avant de recouvrer leur liberté de mouvement depuis le premier patient diagnostiqué le 20 mai à son retour d'un voyage dans le royaume saoudien.

Quatre nouvelles contaminations cette semaine

Quatre nouveaux cas de contamination ont été diagnostiqués entre lundi et mardi, dont trois avaient fréquenté le Samsung Medical Center, un des plus grands hôpitaux du pays. Plus de 70 cas ont été enregistrés dans ce seul établissement, contraint de suspendre sine die l'essentiel de ses activités.

Le nombre de nouveaux cas de contamination est en déclin régulier depuis quelques jours.

Premier décès en Allemagne

Par ailleurs, un sexagénaire allemand qui avait contracté le MERS lors d'un voyage en Arabie saoudite est décédé le 6 juin dans un hôpital de Basse-Saxe, a annoncé ce dernier mardi.

L'homme est décédé "des suites" d'une infection par le coronavirus MERS, selon l'hôpital, cité dans le Tages-Anzeiger. C'était la première fois depuis 2013 que le virus avait été détecté en Allemagne.

agences/mac

Publié le 16 juin 2015 à 07:35 - Modifié le 16 juin 2015 à 13:07

Aucun vaccin pour le MERS

Il n'existe aucun vaccin ou traitement pour le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), qui présente un taux de mortalité d'environ 35%, selon l'Organisation mondiale de santé (OMS).

En Arabie saoudite, plus de 950 personnes ont été contaminées depuis 2012 et 412 sont décédées.