Modifié

Les Iraniens voient "la lumière à l'horizon" sur le nucléaire à Lausanne

Iraniens et grandes puissances poursuivent leur bras de fer à Lausanne pour trouver un accord [RTS]
Iraniens et grandes puissances poursuivent leur bras de fer à Lausanne pour trouver un accord / 12h45 / 1 min. / le 2 avril 2015
Après une nuit blanche de négociations à Lausanne pour parvenir à un compromis sur le nucléaire iranien, le chef de la diplomatie iranienne faisait état jeudi de "progrès significatifs".

"On a fait beaucoup de progrès, on aperçoit la lumière à l'horizon", a déclaré Ali Akhbar Salehi, responsable des questions techniques au sein de la délégation iranienne.

"Nous travaillons sur les paramètres qui permettront de rédiger l'accord définitif d'ici à la fin juin", a précisé le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, en soulignant qu'il n'y avait pas encore d'entente sur "les solutions".

Les rencontres ont repris vers 10h30. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry et son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier ont décidé de prolonger leur séjour en Suisse pour poursuivre les discussions.

>> Le ministre iranien Mohammad Javad Zarif espère rentrer chez lui ce soir:

Bilan de Mohammad Javad Zarif [RTS]
Bilan de Mohammad Javad Zarif sur les discussions portant sur le nucléaire iranien / L'actu en vidéo / 1 min. / le 2 avril 2015

Une nuit de discussions

Toute la nuit, les entrevues se sont enchaînées: bilatérales entre ministres, dont quatre heures d'entretiens entre John Kerry et Mohammad Javad Zarif, réunions entre experts et discussions entre les hauts diplomates.

"Nous bougeons", a- indiqué sans plus de précisions le ministre iranien lors d'une pause.

"On est à quelques mètres de l'arrivée, quelques dizaines de mètres mais on sait aussi que ce sont toujours les plus difficiles", estimait mercredi soir le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, de retour à Lausanne.

>> Retour sur les événements de la nuit:

La nuit a été longue pour les négociateurs internationaux. [Laurent Gillieron - Keystone]Laurent Gillieron - Keystone
Les délégations ont négocié encore toute la nuit à Lausanne / Le Journal du matin / 1 min. / le 2 avril 2015

Des blocages persistent

Après sept jours de tractations "très difficiles, très compliquées", maintenues sous pression par une date butoir (le 31 mars) désormais expirée, les discussions bloquent toujours sur les mêmes points, même si des progrès ont été enregistrés, selon des diplomates occidentaux et iraniens.

Ces points sont les sanctions internationales ainsi que la recherche et le développement, permettant à l'Iran de développer des centrifugeuses plus performantes (ces centrifugeuses servent à la fabrication d'uranium enrichi, nécessaire à la bombe atomique).

Chaque partie aurait menacé de quitter la table de négociations. Mercredi soir, le ministre iranien a exhorté les grandes puissances à "saisir le moment et l'opportunité (d'un accord) qui ne se répétera peut-être pas".

>> Voir le fil Twitter de notre correspondant:

agences/gchi

Publié Modifié