Modifié

Offensive meurtrière des talibans en Afghanistan

Un membre des forces de sécurité afghane devant les restes de camions-citernes après une attaque suicide des talibans près de la frontière pakistanaise, ce 15 septembre 2014. [Keystone]
Un membre des forces de sécurité afghane devant les restes de camions-citernes après une attaque suicide des talibans près de la frontière pakistanaise, ce 15 septembre 2014. [Keystone]
Entre 80 et 100 civils et membres des forces de sécurité afghanes ont été tués, dont 12 par décapitation, dans une offensive majeure des talibans, ont annoncé vendredi des responsables locaux.

A quelques mois du retrait des forces de l'OTAN, les talibans afghans ont mené une série d'attaques qui auraient fait entre 80 et 100 morts aussi bien des civils que des membres des forces de l'ordre. Douze des victimes auraient été décapitées, selon des responsables locaux.

Cette offensive intervient en pleine transition politique à Kaboul avec l'annonce cette semaine de la victoire de l'économiste Ashraf Ghani lors de la présidentielle de juin et de la formation d'un gouvernement d'union nationale avec son rival Abdullah Abdullah qui dénonçait jusque- là des fraudes massives.

Stabiliser le pays

Leur futur gouvernement héritera de la lourde tache de stabiliser le pays à la fin de la mission de l'OTAN (Isaf).

L'Isaf, qui compte aujourd'hui 41'000 soldats, dont 29'000 Américains, a prévu de retirer toutes ses troupes de combat du pays d'ici la fin de l'année, après 13 ans de présence qui n'ont pas permis de vaincre la rébellion menée par les talibans.

afp/pym

Publié Modifié

Ashraf Ghani a obtenu plus de 55% des voix

Le futur président afghan Ashraf Ghani a obtenu plus de 55% des voix lors du second tour de la présidentielleafghane, selon les chiffres publiés pour la première fois vendredi par la commission électorale au terme de l'audit électoral.

Elle avait annoncé dimanche la victoire de Ashraf Ghani après la signature d'un accord avec son rival Abdullah Abdullah.

La province de Ghazni, cible des Talibans